Immobilier: Les endroits les moins chers de France

Aujourd’hui tout coûte cher, je pense que vous l’avez remarqué! Et que dire de l’immobilier dont les prix sont stratosphériques! Se loger est maintenant devenu un luxe ou presque et nous devons nous adapter face à ce marché de plus en plus fou. J’ai envie de dire que si les prix sont très élevés quasiment partout en France, certaines zones sont « épargnées » et se loger à prix décent reste néanmoins possible. Dans cet article, je vais passer en revue les zones les moins chères pour acheter un logement. C’est parti!

Une hausse des prix ininterrompue depuis les années 2000

prix_immo_ancien
L’évolution des prix de l’immobilier depuis 2000

En 1991, le marché de l’immobilier était en crise et le krach commençait. Il faut dire qu’entre 1984 et 1991, les prix avaient fortement augmenté et le marché était revenu à la raison dès 1991. Ensuite, pendant 7 ans, les prix ont considérablement baissé et nous avons constaté une chute des prix de l’ordre de -40% sur l’ensemble de la France.

En 1998, le cycle baissier arrivait à son terme et les prix se sont stabilisés avant de reprendre un nouveau cycle haussier au début des années 2000. Plus de 22 ans après ce début de rallye haussier, il n’y a toujours pas de krach immobilier et aujourd’hui rien ne laisse à penser à ce que les prix baissent! Non, il ne devrait pas y avoir de krach immobilier en 2022 ou 2023

Au moment où j’écris cet article, les prix moyens pour l’achat d’un appartement en France sont de 3720€Pour une maison, comptez 2200€. Ce ne sont que des moyennes. Oui vous pouvez trouver des appartements à 1000€ comme à 12000€ le m2 notamment à Paris. Vous comprenez qu’il y a de fortes disparités et encore une fois qu’il y a encore de bonnes affaires à saisir.

Pas de krach immobilier en 2022, 2023 en principe

Je ne lis pas dans les boules de cristal mais rien ne laisse à penser qu’il y aura un krach immobilier en 2022 ou 2023. En effet, la demande reste toujours très soutenue d’ailleurs 1,2 million de transactions ont été enregistrées en 2021 ce qui en fait un record!

Pas de krach immobilier à prévoir non plus car investir dans la pierre est un investissement de bon père de famille en ces temps compliqués et inflationnistes. Vous n’êtes pas sans savoir que l’inflation flambe un peu partout dans le monde mais également en France. Ainsi et de jour en jour, votre argent perd de la valeur et en laissant vos économies sur votre livret A, vous vous appauvrissez. Je m’explique: si votre livret A ou autre vous rapporte 1 à 2% et que l’inflation est de 5%, le taux d’intérêt réel est de -3 à -4%. Oui, vous perdez de l’argent si vous n’investissez pas!

Aujourd’hui, les français l’ont bien compris et s’empressent de retirer leurs économies pour investir dans l’immobilier et ainsi protéger leur patrimoine. Voilà pourquoi avec une inflation galopante, les prix de l’immobilier ne devraient pas baisser. Je le répète une nouvelle fois mais investir dans un bien tangible comme l’immobilier est un excellent moyen de protéger son épargne. Alors si vous ne désirez pas subir une hyperinflation de plein fouet, investissez! 😉

Habiter à la campagne, un bon choix?

campagne
Vivre à la campagne, ça vous tente?

Du fait des prix astronomiques de l’immobilier dans les grandes ou moyennes villes, nombreux sont les français à se tourner vers la campagne où les prix sont parfois 50% moins chers mais est-ce toujours un bon choix?

Habiter en pleine campagne, loin du bruit, des nuisances, de la délinquance c’est très bien je suis entièrement d’accord mais ce n’est pas toujours un choix judicieux. A l’heure où les prix des carburants s’affolent, habiter loin des grandes villes peut finalement coûter très cher.

Imaginez un couple devant faire 40 Km tous les matins pour aller travailler. Sur un mois, ça représente 3200 km pour ce couple et près de 350€ de carburant! A ces 350€ de carburant, il faut ajouter l’usure de la voiture, la fatigue, le temps passé sur les routes… Au final, n’aurait-il pas fallu se rapprocher d’une grande ville quitte à payer plus cher sa maison ou son appartement

Et ce n’est pas tout car si on vit plus sereinement à la campagne, il ne faut pas oublier que bien souvent les médecins, hôpitaux sont rares ou surchargés et que s’il faut attendre 15 jours pour obtenir un rendez-vous chez un généraliste, ça fait plutôt long… 😉

Pour les loisirs, c’est la même chose. Oui, il y a des choses à faire à la campagne mais si le cinéma, bowling, piscine sont à 50 km, vous risquez de vous ennuyer un peu… Je sais de quoi je parle car j’ai vécu plus de 15 ans en pleine campagne loin de tout. Aujourd’hui pour rien au monde je quitterai la ville malgré ses inconvénients.

Et les écoles, vous y avez pensé? Maintenant ma fille est à 5 minutes à pied de l’école et je peux vous dire qu’elle apprécie. Avant notre retour en ville, je devais faire 40 minutes de route rien que pour la conduire. Franchement, avoir l’école à proximité, ça change la vie!

Bref, acheter un bien à la campagne est souvent bien moins cher mais pensez au reste! Après, je comprends que ce mode de vie peut convenir à certains et je ne critique pas évidemment! J’adore la campagne pour le week-end! 😉

La ville, le soleil et le littoral coûtent très cher

ville_de_nice
La splendide ville de Nice

Sans surprise, ce sont dans les villes moyennes ou plus grandes que les prix de l’immobilier sont les plus élevés notamment pour les raisons que je viens de vous évoquer. En effet, on constate des prix allant du simple au double au sein d’un même département. Une maison confortable de 100 m2 à la campagne peut coûter 200000€ alors que ce même bien en ville peut valoir le double. Faites une recherche sur SeLoger.com pour vous en convaincre…

Le soleil coûte cher, très très cher! En effet, les régions grisonnantes où le soleil n’apparaît que 15 jours dans l’année sont peu attractives ne me dites pas le contraire… J’exagère un peu mais étant originaire du nord, je sais de quoi je parle. Au moins dans le nord, il n’y a pas besoin de crème solaire, c’est toujours ça de gagné… 😉

Plus sérieusement, le soleil attire et les régions les plus chères sont celles situées au sud principalement. A Paris où le soleil est en grève 350 jours par an, les prix sont tout aussi fous mais pour d’autres raisons évidentes. 

Ainsi, la Côte d’Azur, la Corse, le sud-ouest sont les endroits les plus jolis, les plus ensoleillés et les plus chersL’ouest de la France bien moins ensoleillé attire tout autant d’ailleurs les prix de l’immobilier à Nantes par exemple sont délirants! 

Sans trop entrer dans les détails, acheter un bien immobilier dans les régions dont je viens de vous parler vous coûtera 3500 à 6000 € le m2. Autant dire que ce n’est pas avec un salaire de l’ordre du SMIC que vous aurez la possibilité d’y devenir propriétaire, c’est une triste réalité! Non, pour vivre avec dans ces jolis endroits, il est obligatoire de percevoir un confortable salaire.

Revenant tout juste de Nice où je viens de passer quelques jours de vacances bien méritées, je suis allé dans certaines agences immobilières et je suis resté bouche bée en voyant les prix. Des appartement normaux sans luxe et d’une superficie de 50 m2 étaient proposés à plus de 300000€! Autant dire que pour faire un emprunt d’une telle somme, il faut de confortables revenus. Oui, vous risquez de vous endettez pour 20, 25 ou 30 ans pour un petit appartement de 50m2 sur la Côte-d’Azur.

La campagne, la grisaille et le nord, bien moins chers!

Je suis d’accord, je caricature un peu mais c’est la réalité! Ne me dîtes pas que vous avez envie de résider dans la campagne maubeugeoise ou au fin fond des Ardennes où il fait 12 degrés en été et où on décompte 14 jours de soleil par an! Nous sommes tous pareils, le soleil et la qualité de vie nous attirent

Pour faire simple, la campagne très isolée où il faut faire 8 km tous les matins en mobylette pour aller à la boulangerie comme le dit si bien Kamini dans sa chanson « Marly-Gomont » est pas vraiment attractive et c’est dans ces endroits perdus que les prix de l’immobilier sont les moins élevés.

Ainsi, les départements ruraux comme la Corrèze, les Ardennes, la Haute-Marne, le Cantal, l’Allier, l’Indre-et-Loire, l’Yonne, la Lozère mais aussi le Cher, la Meuse, l’Aisne entre autres sont les moins chers de France. En 2021, un bien immobilier se vendait aux alentours de 1000 à 1500€ le m2. Là encore, ce n’est qu’une moyenne.

Autrement dit avec un budget de 150000€, vous aurez suffisamment d’argent pour acquérir un logement spacieux et confortable sans pour autant être luxueux.

Quelques exemples de départements et villes encore accessibles en 2022

  1. Creuse (département 23), ville principale Guéret, prix moyens 815€/m2
  2. Indre (département 36), ville principale Châteauroux, prix moyens 880€/m2
  3. Haute-Marne (département 52), ville principales Saint-Dizier, Chaumont, prix moyens 916€/m2
  4. Meuse (département 55), ville principale Bar-Le-Duc, prix moyens 980€/m2
  5. Ardennes (département 08), ville principale Charleville-Mézières, prix moyens 996€/m2
  6. Allier (département 03), ville principale Moulins, prix moyens 1151€/m2
  7. Aisne (département 02), ville principale Saint-Quentin, prix moyens 1160€/m2
  8. Cher (département 18), ville principale Bourges, prix moyens 1230€/m2
  9. Yonne (département 89), ville principale Auxerre, prix moyens 1250€/m2
  10. Vosges (département 88), ville principale Epinal, prix moyens 1270€/m2
  11. Ariège (département 09), ville principale Foix, prix moyens 1286€/m2
  12. Charente (département 16), ville principale Angoulême, prix moyens 1436€/m2
  13. Aveyron (département 12), ville principale Rodez, prix moyens 1482/m2
  14. Aube (département 10), ville principale Troyes, prix moyens 1505€/m2
  15. Ardèche (département 07), ville principale Aubenas, prix moyens 1550€/m2

Est-ce le moment d’acheter un bien immobilier ou faut-il encore attendre?

Comme je l’ai déjà dit plus, un krach immobilier à court ou moyen terme semble peu probable car la pierre reste le meilleur moyen pour se protéger de l’inflationSi les salaires sont revalorisés au même niveau que l’inflation, la hausse des prix devrait se poursuivre et nous entrerons dans un cycle infernal de hausse continue des prix.

Maintenant, si l’inflation se poursuit notamment pour l’énergie, l’alimentation, l’automobile… et que les salaires ne suivent pas, un cycle baissier pourrait se mettre en place sur l’immobilier mais pour l’heure ce scénario n’est pas privilégié d’autant plus que les plus économistes prévoient une inflation modérée et temporaire avant un retour à la normale dans les mois à venir.

Je suis du même avis et je pense que l’inflation est temporaire et qu’elle n’aura aucun impact sur les prix de l’immobilier. La demande extrêmement forte, la manque cruel de logements et le souhait de devenir propriétaire devraient continuer à tirer les prix vers le haut.

Partagez cet article avec vos amis sur Facebook

Vous avez aimé cet article où je présente les endroits les moins de chers de France pour investir dans l’immobilier? Dans ce cas, merci de partager l’article avec vos amis sur Facebook en cliquant sur ce lien de partage.

C’est gentil et ça donne un coup de pouce au blog. 😉 Un grand merci à toutes et à tous pour vos partages.

Article précédentYouGov: Fiable ou Arnaque? Voici mon avis sur Yougov
Article suivantEbuyClub: Présentation et avis (MàJ)
blank
Blogueur depuis la fin des années 2000 puis intervenant régulier et reconnu sur divers sites liés à l'Économie et aux Finances Personnelles, j'ai lancé Le Club Argent en 2017 pour partager avec les internautes mes solutions pour mieux vivre au quotidien. Je m'efforce de promouvoir une analyse et une expertise humanistes, accessibles et à la portée de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.