Le Guide pour trouver de la nourriture gratuite dans la nature !

Si vous souhaitez adopter un mode de vie plus durable, la recherche de nourriture gratuite dans la nature pourrait bien devenir votre nouveau passe-temps favori. Cette pratique va vous aider à découvrir de nouveaux aliments, à améliorer votre apport en nutriments, à réduire votre empreinte carbone et même pourquoi pas vous permettre quelques sérieuses économies. 😉

Chose agréable aussi est que la recherche de nourriture gratuite dans la nature oblige à prendre conscience de ce qui nous entoure, à ralentir, à nous arrêter et à regarder. En pratiquant la cueillette vous allez transformer votre ville en une sorte de supermarché sauvage avec des allées pour les orties, le houblon, le poireau à trois cornées au printemps, les fleurs de sureau et les feuilles de tilleul en été, les noix, les baies d’aubépine et les cerises sauvages en automne à condition de toujours arriver avant les oiseaux !

Cet article va tout d’abord vous expliquer les principes de base de la recherche de nourriture en nature, énumérer les aliments les plus faciles à trouver et également vous montrer plus globalement comment tirer profit de la nature pour se nourrir gratuitement. C’est parti! 😉

se_nourrir_nature
Se nourrir dans la nature n’est pas compliqué

Qu’est-ce que la recherche de nourriture en nature ?

La recherche de nourriture en nature (appelé en Anglais foraging) est l’acte de cueillir gratuitement des aliments sauvages. Bien que cette activité ait gagné en popularité ces dernières années, pour nos lointains ancêtres, la cueillette était tout simplement un mode de vie ou pour dire les choses autrement, une nécessité. Pas plus tard que pendant la Seconde Guerre mondiale, la collecte d’églantiers sauvages pour en faire du sirop était par exemple un moyen important de compléter l’apport en vitamine C lorsque l’importation de fruits tels que les oranges était largement limitée.

Quels aliments peut-on trouver très facilement dans la nature ?

Certains foragers (littéralement chercheurs de nourriture en français) se concentrent sur des aliments bien spécifiques, comme les champignons, tandis que d’autres ramassent tous les aliments sauvages disponibles dans leur région.

Mais, voyons de plus près quels types d’aliments et plantes, vous pouvez trouver très facilement sous nos latitudes françaises.

Les champignons

Les champignons sont extrêmement appréciés parmi les adeptes de recherche de nourriture en pleine nature et donc plus spécifiquement ici en milieu forestier.

De nombreux champignons sauvages peuvent être consommés sans danger et sont très intéressants de par leur apport nutritionnel : la girolle, la trompette de la mort, le pied de mouton ou encore le pleurote en huître en sont de parfaits exemples.

Attention aussi car de nombreuses espèces sauvages toxiques sont facilement confondues avec des variétés comestibles. Il est donc essentiel de commencer à rechercher des champignons avec un expert capable d’identifier les espèces comestibles en toute sécurité sanitaire.

Les légumes verts

Les légumes verts comestibles sont très abondants dans la nature et peuvent même pousser dans votre propre jardin. En fait, ce que certaines personnes considèrent comme des mauvaises herbes sont en réalité des légumes verts sauvages que vous pouvez incorporer facilement dans des plats délicieux et gourmands.

La laitue sauvage, la mauve, les feuilles de pissenlit, le fenouil doux, le plantain, le pourpier, le chénopode et le mouron des oiseaux ne sont que quelques exemples de légumes sauvages que vous pouvez consommer à volonté !

Baies et fruits

Les mûres, les framboises, les myrtilles, les groseilles, les airelles, les busseroles ne sont que quelques-unes des baies qui poussent dans la nature et qui n’attendent que vous.

Autres aliments comestibles à cueillir

Bien que les champignons, les baies, les autres fruits et les légumes fassent partie des aliments les plus faciles à trouver, vous pouvez cueillir et manger une grande variété d’autres espèces sauvages.

Les racines, les noix, les châtaignes, les graines, les pignons et même certains crustacés peuvent être ramassés dans la nature, selon l’endroit où vous vivez. Les coquillages comme les palourdes et les moules peuvent par exemple être récoltés aux abords de certaines zones côtières.

La pêche pour se nourrir en abondance

peche_saumon
La pêche au saumon

Que vous choisissiez de pécher dans un lac, au bord d’une rivière, en mer ou dans un petit étang, vous allez toujours trouver du poisson pour vous nourrir.

Pêche au harpon, pêche à la main (quand la mer se retire ou dans les cours d’eau peu profonds), pêche à la ligne, pêche à la dynamite, la technique de pêche doit toujours être adaptée à l’environnement.

Toujours est-il, elle vous garantit une excellente source de nourriture pour plusieurs jours, voire semaines !

La chasse: un garde-manger nature gigantesque

Cueillette, pêche et chasse forment l’équation gagnante quand il s’agit de trouver de la nourriture gratuitement dans la nature.

Pour autant, inutile d’avoir un fusil pour chasser les animaux sauvages et en particulier le petit gibier. Une lance est facile à fabriquer et constitue depuis la nuit des temps une arme de chasse très efficace. Vous pouvez également vous servir d’un lance-pierre ou d’une sarbacane notamment pour les petits oiseaux. Une autre technique de chasse facile consiste tout simplement à poser des pièges comme des collets à lapins.

Vous trouverez dans la nature une grande variété de petits mammifères et d’oiseaux à chasser : grenouille, grive, tourterelle des bois, lapin de garenne… et si vraiment vous ne trouvez rien, pourquoi ne pas se laisser tenter par un petit ver de terre ? 😉 Il y en a partout, ils sont très faciles à chasser, constituent une excellente ressource en protéines et rassurez-vous, le ver de terre n’a aucun goût. Après, on ne force personne ! 😉

Cultiver un potager pour que rien ne manque sur la table

La culture des légumes exige du temps, de la patience et la connaissance de votre écosystème local. Cependant, il n’est pas nécessaire d’être un grand expert et même les débutants peuvent s’occuper d’un potager pour cultiver des légumes.

Découvrons ensemble quels sont les dix légumes les plus faciles à cultiver au jardin ou même sur un petit potager de balcon :

Les tomates

La culture des tomates est facile, surtout dans les régions ensoleillées où la température varie entre 15° C et 20° C. La tomate a besoin de soleil et de chaleur, car dans les régions où le climat est rude, il lui est difficile de se développer.

La plante pousse bien dans un sol légèrement acide, riche en matières organiques et exempt de stagnation. Un ou deux arrosages par semaine suffisent à couvrir les besoins en eau de la tomate, de préférence pendant les heures les plus fraîches de la journée : tôt le matin ou en fin d’après-midi. En outre, il faut faire très attention à ne pas arroser les feuilles et les fruits pour éviter les risques de parasites.

La période idéale pour les semis s’étend de la mi-février à la mi-mars, tandis que mars et avril sont les mois idéaux pour le repiquage des semis. Il faut se rappeler que les plants de tomates poussent verticalement et que pour une bonne croissance, il est nécessaire de les attacher à des supports rigides tels que des bâtons ou des cannes de bambou.

Les radis

Voilà, l’ingrédient parfait pour des salades savoureuses et colorées ! Les radis sont riches en eau, en vitamine C, en potassium, en phosphore, en calcium et en fer. Facile à cultiver tant en plein champ que dans un potager du balcon, le radis pousse bien dans les climats frais. Ce sont des plantes qui ont besoin d’une bonne exposition au soleil et d’un sol meuble, bien travaillé et drainant. Parmi les variétés les plus populaires figurent la Saxa, l’olive précoce, la Giant Red et la Ice Long.

Les courgettes

Crues ou cuites, au four ou à la poêle, bouillies, grillées, frites ou farcies, coupées en long, en julienne ou en rondelles, la courgette, est bonne à tout point de vue. Elle peut être utilisée aussi bien comme ingrédient principal dans de nombreuses recettes que comme accompagnement simple et savoureux.

Les courgettes peuvent être cultivées à partir de graines ou en repiquant des plantes déjà formées que l’on peut acheter dans n’importe quelle pépinière ou jardinerie. La courgette ne tolère pas le froid et pousse bien dans les zones où la température est d’au moins 25°C le jour et 15°C la nuit. Le sol doit être riche en matière organique, avec un pH compris entre 6 et 7 et exempt d’engorgement. La période idéale pour le semis est la mi-avril.

Les carottes

Comment renforcer le système immunitaire naturellement ? En mangeant des carottes, un aliment riche en vitamines A, B, C, E, en sels minéraux et en sucres simples comme le glucose. Les carottes aident à réduire le cholestérol et les signes de vieillissement de la peau, sont bonnes pour la vue et ont des propriétés anti-inflammatoires. C’est l’un des légumes les plus courants et les plus cultivés au potager.

Les épinards

Lorsque le dessinateur américain Segar a créé le célèbre personnage de Popeye, dans les années 1930, il n’imaginait probablement pas que son personnage réussirait à stimuler les ventes d’épinards partout dans le monde. Grâce à Popeye, tous les enfants ont appris à aimer les épinards, un aliment riche en eau, en fer, en fibres, en vitamine B9 et en vitamines A, C et E. La plante préfère les zones mi-ombragées, résiste à des températures aussi basses que 5°C et peut être cultivée toute l’année à partir de graines ou en plantant des plantes déjà formées. Immanquable au potager !

Le glanage ou comment ramasser des fruits et légumes gratuitement

Après, si vous n’avez pas la main verte ou encore si vous n’avez aucun espace disponible pour faire un petit potager, pourquoi ne pas ramasser la cueillette d’autres récoltes en glanant des pommes de terre, des concombres, des courgettes, des fraises ? Avec une après-midi de glanage, vous allez remplir votre coffre de voiture de plein de bons légumes et fruits que vous aurez ramassés gratuitement et en toute légalité. On en profite ! 😉

Se nourrir gratuitement avec la nature : cueillette, chasse, pêche et agriculture

cueillette_nature
La cueillette, un excellent moyen de se nourrir gratuitement

Les hommes préhistoriques se sont nourris dans la nature pendant des milliers d’années grâce à la cueillette, la chasse et la pêche. Au néolithique, l’homme est également devenu agriculteur et a appris à domestiquer la terre pour en faire une source de nourriture abondante. Vous, homme du futur et habitué à vous nourrir en supermarché, vous pouvez progresser et prendre exemple sur nos lointains cousins. Eh oui, le progrès n’est pas toujours linéaire !

L’intention de cet article n’est évidemment pas de vous dire que vous devez devenir un survivaliste acharné ou que vous allez trouver toute votre nourriture dans la nature.

Non, il s’agit plus simplement de constater que de nos jours (et contrairement à l’époque de nos grands-parents), de moins en moins de personnes, du fait certainement de l’urbanisation intensive, utilisent la nature pour produire ou chercher de la nourriture gratuitement. C’est dommage, car en plus d’être enrichissant à la fois pour le porte-monnaie et pour sa culture personnelle, apprendre à se nourrir gratuitement sans passer par la case supermarché est une activité vraiment amusante qui va vous permettre de mieux vivre avec dame nature.

Sur le même sujet

Dernièrement, j’ai publié un long article où je donne des combines pour dépenser moins d’argent pour l’alimentation. Je vous invite vivement à aller lire cet article! 😉

Vous avez aimé cet article? Alors partagez-le avec vos amis!

Je ne doute pas un instant que vous avez apprécié cette liste d’aliments que vous pouvez trouver gratuitement dans la nature. Ainsi, je vous invite à partager cet article avec vos amis sur Facebook en cliquant sur ce lien de partage. Tout le monde a le droit de profiter de ces bons plans. Je vous remercie d’avance pour vos partages et je vous souhaite de bonnes économies… 😉

blank
Intervenant régulier sur divers sites liés à l'Économie et aux Finances Personnelles, j'ai lancé Le Club Argent en 2017 afin de partager mes solutions pour gagner et économiser de l'argent au quotidien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.