Courses alimentaires: Les combines pour dépenser moins d’argent

Après le logement, les courses et l’alimentation sont le plus gros poste de dépense dans les foyers. Une plaie voire un cauchemar qui se représente semaine après semaine. Ça coûte cher … de plus en plus cher de se nourrir correctement et à moindre prix.

Le passage à la caisse vous donne des sueurs froides et à chaque fois vous vous dites que vous allez trouver un moyen de réduire la note, sans vous y mettre…

On le sait, c’est pour cela que je vous ai concocté un guide hyper complet avec toutes les astuces pour dépenser moins en faisant vos courses. 15 points essentiels applicables dès aujourd’hui pour réduire de façon significative votre ticket de caisse !

Vous me suivez ?

blank

1. Élaborer ses menus à l’avance

La première des choses à vous conseiller c’est d’être organisé. Pas d’improvisation et surtout ne pas se ruer dans un supermarché sans avoir un plan. Pas un itinéraire, mais une méthode infaillible qui va vous éviter de dépenser sans compter.

Vous allez donc prévoir, avant de vous rendre dans une grande surface, vos menus de la semaine. En prévoyant les repas que vous allez concevoir chaque jour, midi et soir, vous aurez une idée claire de la liste de courses à acheter.

Il n’est pas forcément question de tout détailler, juste de savoir pour chaque repas, du lundi au samedi, ce que vous allez mettre dans votre assiette et surtout de n’acheter que ce dont vous avez besoin !

Par exemple : Une viande/un poisson + Un accompagnement (pâtes, riz, pomme de terre/légumes)

Et pour oublier le post-it et vous aider, vous avez le choix du support, mais il y a beaucoup d’applications qui peuvent vous aider à consigner votre liste de courses: OI Shopping List ou Bring (notre coup de cœur d’ailleurs !)

Faire ses menus à l’avance, c’est l’assurance d’avoir moins de gaspillage et de ne pas se retrouver à acheter n’importe quoi au risque de jeter.

2. Le ventre vide tu n’auras pas

Eh oui, vous avez déjà remarqué que lorsqu’on a faim, tout nous fait envie dans les rayons. Surtout les rayons “cochonneries” : biscuits apéritifs, gâteaux, chocolat…

Ne pas faire ses courses le ventre vide est une règle à appliquer à chaque fois que vous devez vous rendre dans un supermarché.

Choisissez vos heures afin de ne pas laisser vos pulsions prendre le dessus et allez faire vos courses le matin après le petit-déjeuner ou l’après midi, sans être affamé !

Vous êtes surement comme moi, mais quand j’ai faim, je me laisse emballer par mes émotions !

3. Fuyez les aliments qui ne sont pas économiques

Il y a beaucoup d’aliments dont nous n’avons pas vraiment besoin. Si vous souhaitez faire des économies sur vos courses, il va falloir clairement envisager de les supprimer de votre liste.

De plus, il s’agit souvent d’aliments ou de boissons très caloriques vendus au prix le plus cher.

Je sens que cela ne va pas vous plaire. Voici notre black-list des produits à bannir :

  • Les boissons gazeuses: chères et non indispensables. Pour vous faire renoncer à tout jamais, on vous le dit : un pack de 6 bouteilles de Coca-Cola coûte en moyenne 8,50€.
  • Les sucreries, viennoiseries et pâtisseries: 1 crêpe “maison” vous revient à 0,18 €, elle vous coûtera 2,5 fois plus cher faite “industriellement”.
  • Les plats préparés ou traiteurs: les salades, couscous, paella, etc. qui ont un prix au kilo élevé comparé au “fait maison”.
  • La charcuterie: non seulement mauvaise pour la santé mais également excessivement chère.

Nous n’en sommes qu’à la 3ème astuce, mais je sais que vous avez déjà économisé 40€ sur vos prochaines courses 😉

4. Déjouez le piège des rayons non-alimentaires

rayon_jouets
Mieux vaut éviter ce genre de rayons!

On en a beaucoup entendu parler à la télévision dans les émissions qui intéressent tous les consommateurs. Les grandes surfaces sont fourbes, et pour servir leur finalité marketing, elles n’ont qu’un seul but : vous faire consommer plus!

Toutes les ruses sont bonnes pour vous faire déambuler dans leur magasin, être attiré par des rayons qui vont alourdir votre ticket de caisse.

Sans rire, des études très sérieuses scrutent le comportement des clients dans un supermarché pour améliorer leur rentabilité. Avez-vous remarqué que tous les magasins proposent dès l’entrée les rayons livres, électronique, télévision, hi-fi, téléphone, etc… C’est simplement pour vous faire acheter ces produits en 1er…Car à la fin de vos courses, une fois le caddy rempli, vous seriez beaucoup moins enclin à dépenser davantage d’argent. Tout cela n’est que stratégie!

Par curiosité, je vous laisse découvrir un article sur le site de RTL édifiant sur le sujet.

Ne tombez pas dans le piège! Evitez soigneusement ces rayons et tout ce qui ne concerne pas l’alimentation pour économiser de l’argent : vêtements, vaisselle, accessoires, linge de maison, outils…

J’irai même plus loin en citant aussi le rayon “soins/beauté”. Car dans les faits, avouez qu’on achète toujours 36 000 shampoings et gels douche, “au cas où”, alors qu’il vous en reste au moins 2 ou 3 à la maison !

5. Favorisez le fait maison

quiche_lorraine
Une bonne quiche lorraine fait maison pour quelques euros!

C’est une règle immuable: le fait maison coûte beaucoup… beaucoup moins cher. On ne vous dit pas de cuisiner 1h à chaque repas, mais simplement de faire des plats vous-même: simples, rapides et économiques.

Lorsqu’on regarde le prix au kilo des plats préparés, on paie très cher les quelques minutes économisées pour préparer un repas. De plus, les modes de cuisson accélérés qu’offrent les micro-ondes multifonctions et autres cuiseurs intelligents, ne donnent plus d’excuse pour cuire en 15 minutes un plat amélioré.

De plus, les marques sont hors de prix. Prenez le Nutella par exemple, alors qu’une simple pâte à tartiner est rapide à faire, et surtout bien meilleure!

Nous vous avions parlé précédemment de faire votre liste de courses sur une application comme Bring. Celle-ci propose également des recettes rapides… justement en rapport avec votre liste. De quoi augmenter notre efficacité en cuisine.

6. Limitez la viande / le poisson

Bien que nécessaires pour faire fonctionner notre organisme, il s’agit là aussi d’un pôle de dépense important sur son caddie de courses.

Pour faire des économies mais aussi pour suivre les recommandations en matière de santé, le mieux est de limiter la consommation de viande et de poisson à 1 fois par jour. Les viandes coûtent jusqu’à 40€ le kilo selon leur catégorie, parfois bien plus.

7. Misez sur les produits nutritifs et bon marché

Dans les périodes difficiles, le produit phare de la pénurie: les pâtes! Je suis d’accord, on veut faire des économies, pas se retrouver en dénutrition, nourris de blé aux OGM. Le challenge, je vous l’accorde, c’est de respecter un bon équilibre alimentaire, tout en gérant au mieux son budget.

Malgré tout, lorsqu’on doit nourrir une famille complète et remplir plusieurs ventres affamés, il vaut mieux privilégier des aliments nourrissants et bon marché comme le riz, les pommes de terre, les pâtes… Vous les ajouterez à des légumes avec des proportions équilibrées.

Ces produits sont bon marché et lorsque vous les achetez en gros conditionnement d’1 kilo, je peux vous affirmer que vous dépenserez beaucoup moins d’argent dans les supermarchés.

8. Abusez du Drive

drive_leclerc
Aller au drive permet de maîtriser ses dépenses

Les Drive ne sont pas que pour les gens pressés et l’avantage c’est que les grandes enseignes de la distribution en ont tous: Carrefour, Géant Casino, Auchan, Leclerc…

C’est une façon très efficace de maîtriser son budget et se cantonner au strict nécessaire.

En effet, en visualisant au fur et à mesure votre panier de courses, vous limiterez sans aucun doute le montant de l’addition finale.

L’un des avantages de faire ses courses en ligne, c’est aussi de pouvoir consulter une page dédiée aux promotions en cours: cela fait gagner du temps et de l’argent !

Votre plus précieuse alliée sera la carte de fidélité que vous rattachez à votre espace client Drive, qui vous fera cumuler des points ou des euros selon le programme mis en place par le magasin. Aucune remise ne vous échappera !

9. Débarrassez vous du conjoint et des enfants

Vous le savez bien, on ne peut pas résister aux regards suppliants de vos enfants dans les rayons des supermarchés.

Entre le fait de vouloir leur faire plaisir et céder pour en finir le plus vite possible, vos objectifs de faire des économies vont s’envoler. Laissez-les à la maison avec votre conjoint, et gérez seul(e) votre liste de courses.

Idem pour votre conjoint(e), les tentations sont multipliées par 2 lorsqu’on est deux à remplir un caddie…

10. Achetez de saison

Il s’agit d’un conseil de bon sens. Tous les sites de consommation en parlent mais on se dit que c’est uniquement pour avoir des produits de qualité et plus savoureux. Effectivement les produits de saison sont plus riches en nutriments et vitamines. Pas seulement.

Les légumes que vous trouvez hors saison sont souvent des produits qui viennent de loin, importés d’autres pays, qui ont pu les cultiver dans des conditions de production intensives.

Vous trouvez ça normal, vous, de manger des fraises à Noel? Non! Le transport a un coût pour que ces fruits et légumes arrivent dans votre assiette…et ce n’est pas une bonne nouvelle pour votre porte-monnaie.

Le calcul est simple: quand vous achetez des tomates en plein mois de janvier, d’une part elles sont mauvaises, mais le pire pour votre budget c’est qu’elles vont vous coûter 2 à 3 fois plus chères que lorsque vous les achetez en plein mois de Juillet.

Pour réduire votre budget courses, vous devez impérativement privilégier les fruits et légumes de saison. Vous les achetez au meilleur prix.

Déplacez vous au marché de votre ville ou village, et faites travailler les producteurs locaux: C’est solidaire, écologique et économique pour vous !

11. Chassez les promos

promotions
Chercher les promotions, c’est la base pour dépenser moins!

Sur ce point, certains ménages sont devenus des champions de la promo. Tout le monde peut faire pareil.

Après avoir établi vos menus de la semaine et votre liste de course (relire point N°1 au besoin), l’idée va être de trouver les promos qui vont vous faire économiser de l’argent en choisissant d’acheter prioritairement les produits remisés.

En premier, videz votre boîte aux lettres et inspectez les prospectus des grandes enseignes. Chaque semaine ou presque les marques rivalisent pour vous proposer des produits promotionnels.

Vous pouvez ainsi obtenir 3 niveaux de gains :

  • Des quantités supérieures d’un produit en pack ou en lot
  • Des remises en euros reportées sur votre carte de fidélité
  • Des promos immédiates sur un ou plusieurs articles

En fonction des promotions, vous réajustez les menus sur votre liste de courses, c’est aussi simple que ça !

D’ailleurs, pour faire des achats “malins”, guettez les lots qui sont très attractifs, notamment sur les produits ménagers, et stockez-les. Ces achats sont utiles, car ce sont des produits dont vous avez fréquemment besoin. Cela limitera d’autant vos tickets de caisse à venir.

12. Collectez les bons de réduction

Il y a beaucoup de moyens pour obtenir des bons de réduction à déduire lors de votre passage à la caisse du supermarché.

En premier lieu, si vous ne l’avez pas déjà, souscrivez au programme de fidélité du ou des magasins où vous faites vos courses, de façon à pouvoir profiter des remises et des points sur vos achats.

Par ailleurs, on peut facilement trouver plus de réductions. Pour ma part, je les récolte dans les différents rayons lorsque les marques sont en opération commerciale, ou sur les emballages qui proposent une remise valable sur un achat futur. Je favorise donc d’acheter en premier ce type de produits.

Mais, pour obtenir davantage de bons de réduction, c’est sur internet que vous allez pouvoir faire le plein et adopter une super stratégie d’économies.

Je vous recommande particulièrement de vous inscrire (gratuitement) à des sites et des applications qui vous permettent d’obtenir des coupons. Il y en a plein, mais je peux déjà vous citer celles-ci :

  • Coupon Network: un site et une appli maligne qui a une cinquantaine de promos en permanence pour de grandes marques comme Herta, Bonne Maman, Andros, Elle&Vire, Charal….
  • Ma vie en couleurs: un site qui propose plusieurs systèmes de remises après achat, avec la possibilité d’imprimer les bons de réduction.
  • Shopmium: une appli mobile qui rembourse partiellement ou totalement des articles que vous prenez en photo avec le ticket de caisse. Le fonctionnement est simple et cela dépend des offres proposées. Mais c’est gratuit, donc je vous conseille de l’installer et de faire le tour des offres avant de faire vos courses !

13. Le Cashback

cashback igraal
Le fonctionnement du cashback iGraal

Vous êtes peut-être comme moi, mais lorsque j’ai entendu de plus en plus parler du cashback sur Internet, j’ai été plus que sceptique. Alors arnaque ou pas ? Le cashback c’est de la remise en argent.

Ce système permet aux clients d’obtenir une réduction après achat via un remboursement. Ca fait maintenant quelques années que ça existe et le plus connu d’entre eux c’est iGraal. Mais vous avez aussi d’autres solutions de cashback comme Poulpeo ou EbuyClub.

Tous fonctionnent de la même façon : vous achetez un article ou un produit en passant par leur site et on vous rembourse automatiquement une partie du prix. Les gains sur Igraal sont récupérés par virement ou Paypal dès que vous avez atteint 20 euros.

Le mieux encore, c’est de tester et voir si ce système vous convient.

14. Achetez du discount

Hormis les remises dans les enseignes classiques, les supermarchés de hard discount permettent réellement de gagner de l’argent sur ses courses.

Parmi les plus connus : LIDL et LEADERPRICE. Si vous avez ce type de magasin proche de chez vous, la meilleure des stratégies est de s’y rendre en premier lieu pour acheter la majorité des produits de votre liste de courses, puis de compléter par un autre supermarché pour les produits manquants.

Les produits sont beaucoup moins chers que dans les grandes enseignes, et croyez moi vous aurez des bonnes surprises sur le montant de votre ticket de caisse.

Dans ce domaine, la grande tendance anti-gaspi, c’est les destocks alimentaires. Un bon plan, si un concept similaire existe dans votre ville.

La promesse faite repose sur la vente de produits dont la date d’utilisation est limite voire dépassée. En général la majorité des grandes surfaces les jettent à la poubelle, mais dans les faits rien n’empêche un magasin de vendre les produits de consommation qui ont une date limite d’utilisation optimale (DLUO) dépassée. Beaucoup d’aliments sont consommables après cette DLUO : Yaourts, boissons, conserves, épicerie… Tous ces produits finissent avec -50% de remise dans ces magasins d’un nouveau genre!

Dans votre supermarché habituel, les produits avec une DLUO expirant le jour même sont eux aussi bradés. Surveillez les têtes de gondoles et les produits ayant été ré-étiquetés car ils sont signalés!

15. Payez avec vos tickets resto

De plus en plus d’entreprises ou de collectivités fournissent des tickets restaurant à leurs salariés. Souvent, vous ne les consommez pas totalement pour déjeuner sur votre lieu de travail, or ils sont aussi valables pour payer vos courses alimentaires. Si vous en disposez, c’est un bon moyen d’avoir une facture moins élevée lors de votre passage en caisse 😉

Franchement si vous mettez en pratique au moins la moitié des 15 astuces que je vous ai cité pour dépenser moins d’argent en faisant vos courses, vous allez vraiment réduire votre budget alimentation. Un peu de rigueur et d’organisation…c’est tout !

Vous avez d’autres combines?

Évidemment je ne sais pas tout et je suis certain que vous connaissez d’autres combines tout aussi efficaces pour alléger votre budget. Dans ce cas, dites-nous ce que vous faites en postant un commentaire en dessous de l’article. Je vous en remercie d’avance les amis

Partagez ces combines avec vos amis sur Facebook!

blank

Pour m’aider à développer le blog et vous proposer toujours plus de solutions argent, j’ai aussi besoin de votre aide.

Ainsi, si vous estimez que ces combines sont pertinentes, merci de partager l’article avec vos amis sur Facebook en cliquant sur ce lien. Je suis certain que vos amis devraient apprécier à leur tour. Encore une fois, votre partage sera la meilleure façon de me remercier pour mon travail.

Maintenant que vous savez comment alléger la facture lorsque vous allez au supermarché, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un bon shopping!

4 Commentaires

  1. ma meilleure technique pour économiser de l’argent quand je fais les courses et de faire une liste des choses que je dois acheter. Ça me permet d’acheter uniquement l’essentiel et de ne pas me laisser déborder par le superflu. Ça me demande quand même d’éviter de succomber à la tentation !

  2. Pour savoir comment faire des économies sur ses courses d’alimentation, je vous conseille déjà de vous poser comme question quelles sont les dépenses les plus coûteuses au supermarché ? Réponse, c’est la viande. Donc manger moins de biftecks, c’est bon pour le porte-monnaie et c’est également super bon pour la santé.

  3. Si vous comparez les prix entre un supermarché Lidl et un supermarché non discount, forcément vous allez remarquer des grosses différences de prix sur pratiquement tous les produits.

    Personnellement pour réduire un peu la note alimentaire, j’achète certains produits en discount comme le beurre, le lait, les yaourts et les produits d’entretien.

  4. Bonjour,
    Une technique qui fonctionne très bien pour faire des économies sur vos courses est d’acheter en grande quantité. Très souvent, vous pouvez trouver des offres de produits du type 3 achetés un produit offert. Alors certes vous allez payer un peu plus cher le passage à la caisse mais sur l’année c’est synonyme d’énormes économies !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.