Gagnez de l’argent de manière conviviale avec les brocantes

C’est le printemps et qui dit printemps dit évidemment brocante. C’est en effet, dès mars-avril que débutent les vide-greniers, marchés aux puces et braderies un peu partout en France. Si vous cherchez un moyen de mettre du beurre dans les épinards sans vous prendre la tête je pense que cet article devrait vous plaire…

Sur le blog, je vous ai proposé pas moins de 60 articles et solutions pour améliorer votre situation financière. Vu les nombreux commentaires et témoignage que je reçois, vous êtes plus que satisfaits par ce que vous pouvez lire. Et c’est tant mieux car c’est le but recherché. Bref, dans cet article je ne vais pas vous présenter ce que sont les brocantes, je pense que vous savez ce que c’est sauf si vous venez d’une autre planète… Je vais vous montrer pourquoi il va falloir vous lever très tôt le week-end!

Vendre sur les brocantes et braderies, c’est convivial!

Imaginez-vous installé le dimanche matin devant chez vous avec votre conjoint, vos enfants ou vos amis tout en gagnant de l’argent. C’est top n’est-ce pas? Vendre ses affaires sur les braderies n’est ni un travail ni une corvée mais plutôt un moment de détente et de convivialité où l’on peut discuter de tout avec n’importe qui.

brocante
Une brocante en famille (photo L’Est Républicain)

Mais en plus de gagner un peu d’argent, vous allez faire de la place et vous serez heureux de constater que vous avez un vrai garage et pas une décharge où vous avez entassé des dizaines d’objets.

De plus, si vous êtes sensible à l’écologie, vous verrez d’un bon oeil le fait de donner une seconde vie à des objets encore valables. A l’heure où notre planète étouffe, même les plus petits gestes ont leur importance.

Enfin, faire les vide-greniers permet de faire plaisir à des gens qui n’ont pas forcément d’énormes moyens financiers. Je trouve ça chouette de vendre, par exemple, des jouets inutilisés à des gamins pour quelques euros et des les voir heureux.

Franchement, vous ne trouvez pas ça super? Je suis certain que si. Je pense que vous n’allez plus passer vos dimanches avachis dans vos canapés à regarder des âneries à la TV.

Vous voyez bien qu’il y a des choses intéressantes à faire le week-end!

Si vous avez un a priori négatif sur ce type de manifestations, ces quelques lignes devraient vous faire changer d’avis. Mais ce n’est pas tout.

On vend tout et on trouve tout!

Dans les brocantes, tout se vend. Je vous assure que c’est la réalité, j’ai été le premier surpris lorsque je me suis installé pour la première fois dans ma commune avant un déménagement.

Un peu sceptique au départ, j’ai commencé à sortir tout ce dont je souhaitais me débarrasser. Sur le trottoir, je proposais un paquet de choses comme des vêtements, des jouets de ma fille, du vieux matériel informatique mais aussi des pièces détachées de mobylette. Grand fan de mobylette dans les années 90, j’avais un stock impressionnant de pièces que je pensais destiné à la poubelle. Bref, je m’égare…

Plutôt que de réserver un emplacement pour liquider ces choses qui prenaient trop de place, je pensais tout jeter à la déchetterie ce qui aurait plus simple avant de changer d’avis et me dire que ça ne coûtait rien d’essayer.

Bref, le jour de la brocante de ma ville, j’ai donc sorti tout ce dont je viens de parler et j’ai tout vendu. En quelques heures seulement, je n’avais plus rien! Même les objets les plus laids, démodés et kitsch ont trouvé preneur. Je me demande encore ce que les acheteurs allaient faire avec ces objets mais peu importe. Je ne me souviens plus exactement combien d’argent j’avais gagné ce jour là mais j’étais très satisfait!

Tout ça pour vous dire qu’il ne faut pas hésiter à s’installer pour proposer un maximum d’objets. Je sais que certaines personnes n’oseront pas céder des objets un peu trop personnels mais ne vous souciez pas du regard curieux des promeneurs. Le plus important c’est qu’à la fin de la journée votre porte-monnaie soit rempli d’euros.

Si vous n’êtes pas un vendeur mais plus un chineur du dimanche voire un brocanteur aguerri, sachez que l’on trouve de tout et qu’il y a de quoi faire de jolis bénéfices…

bric-?-brac
Des objets vus sur une brocante

Et ça rapporte un peu, beaucoup, énormément…

Bien sûr que l’on gagne de l’argent en faisant les brocantes, c’est un peu le but n’est-ce pas?

Si vous ne faîtes qu’une à deux brocantes par an (maximum autorisé par la loi) juste pour vous débarrasser et vider votre garage ou grenier, vous n’allez pas gagner des fortunes sauf si vous avez des objets rarissimes mais je doute fortement que vous disposez de tableaux de Van Gogh ou autres trésors.

Plus sérieusement, si vous avez un joli stock de choses à vendre avec plus ou moins de valeur, vous pouvez espérer quelques centaines d’euros par vide-grenier. C’est pas beau ça, quelques centaines d’euros en poche grâce à des objets dont vous n’avez plus l’utilité et qui étaient destinés à la benne?

Avec cet argent, vous pourrez payer vos vacances, aller au restaurant, au cinéma ou que sais-je d’autre…

Tout ce dont je viens de parler vous le saviez déjà mais alors qu’attendez-vous pour le faire?

J’en reviens à ce que je viens de dire un peu plus haut à propos des chineurs et autres brocanteurs. Vous verrez que les vide-greniers grouillent de brocanteurs, collectionneurs et autres antiquaires à la recherche d’objets plus ou moins spécifiques. Et tous ces brocanteurs revendront leurs trouvailles par la suite sur d’autres brocantes et salons à des prix 2,3 voire 5 fois supérieurs.

Pourquoi n’en faites-vous pas autant?

Je sais que vous allez me dire que vous n’êtes pas brocanteur mais il n’y a pas forcément besoin de savoir tout sur tout pour faire des bonnes affaires. Commencez par consulter des sites comme Proantic ou Anticstore, vous prendrez ainsi connaissance des prix de vente délirants de divers objets.

Lorsque vous disposerez d’un minimum de compétences et que vous l’oeil vif du brocanteur, rien ne vous empêchera de dénicher des perles rares que vous revendrez ensuite.

Je n’en dirai pas plus à ce sujet et je vous invite tout simplement à lire mon article sur la Braderie de Lille où j’annonce les sommes encaissées par les brocanteurs et antiquaires en l’espace d’un week-end. Vous verrez que c’est plus que lucratif…

Des valeurs sûres en ce moment:

Je n’ai pas plus d’expérience que vous en la matière mais ce que je sais, c’est que la décoration vintage et plus spécialement la déco des années 70 revient en force. Tous les objets et meubles rétro, kitsch ou à la sauce orangée ont la côte actuellement. Et pour les vêtements de cette époque, c’est pareil. La mode vestimentaire des seventies connaît un regain d’intérêt. Bref, sachez que tout ce qui touche aux 70’s est la mode et si j’étais à votre place, je me concentrerai sur ces objets. Mais si vous voulez en savoir plus sur les tendances actuelles, l’idéal est de discuter avec de vrais brocanteurs. A vous de voir!

objets seventies
Qu’on se le dise, la mode est seventies!

Quelques exemples de trésors trouvés:

Comme le rapporte le blog LikeMag, une famille New-Yorkaise a acheté un vulgaire bol ancien à 3$ estimé et revendu ensuite pour la coquette somme de 2,225,000 $ soit l’équivalent de 1,8 million d’euros. Rien que ça! Et ne croyez pas que ce soit un cas isolé…

bol Ding Ware
Ce bol acheté 3 $ a été revendu 2225000 $ soit 740000 fois plus cher!

Comment savoir où ont lieu les brocantes?

Pour connaître les dates, lieux et modalités d’inscription, vous avez plusieurs possibilités.

Sur le net, plusieurs sites recensent tous les rendez-vous à travers la France. Je vous conseille principalement Brocabrac, où en 3 clics, vous aurez la liste des brocantes, vide-greniers et autres déballages. Mieux encore, Brocabrac dispose d’une application pour smartphone que vous pouvez télécharger ici: Application Brocabrac. J’apprécie Brocabrac pour sa simplicité mais libre à vous de choisir d’autres sites.

Il existe aussi le site Vide-Greniers.org mais tous les événements ne sont pas forcément recensés.

Enfin, pour les habitants des Hauts-de-France et lorsqu’il ne pleut pas ce qui est rare dans cette région (humour), Sabradou est le site n°1. Existant depuis plus de 10 ans, Sabradou est très complet et mis à jour en temps réel. Si une brocante est annulée, Sabradou est mis à jour aussitôt pour éviter de vous faire perdre votre temps. Si ce site est complet, il n’y a pas de version mobile ce qui rend la navigation difficile depuis un smartphone.

Pour ceux qui n’ont pas internet, sachez que plusieurs guides sont commercialisés en début de saison pour à peine 10 euros. Pour chaque région, un guide annuel est publié. Ces guides comme “L’agenda des brocantes” sont disponibles en grande surface, à la FNAC ou plus simplement sur Amazon.

Je pense qu’avec cet article, vous comprendrez que les brocantes, marchés aux puces et autres restent une bonne opportunité pour compléter ses revenus facilement voire beaucoup plus.

Sachez enfin qu’il existe diverses combines pour trouver des objets et les revendre en faisant un bénéfice. A ce propos, j’ai publié un article disponible ici: 12 combines pour trouver des articles à revendre plus cher.

Gagnez de l’argent de manière conviviale avec les brocantes
5 (100%) 10 votes

3 Commentaires

  1. Franchement pour vendre ses affaires, il y a mieux que les brocantes. Je parle de quelquechose que je connais!

    Ici dans ma région (département 59), les gens veulent tout pour rien et veulent faire baisser les prix même si ce n’est déjà pas cher. Autant tout donner alors!

    Pour les objets d’une certaine valeur, il ne faut pas hésiter à vendre sur Leboncoin.

  2. Les brocantes c’était mieux avant. Dans les années 2000, il y avait beaucoup de monde surtout dans le nord.

    Ce week-end, je suis allée à une brocante réputée où autrefois on se battait pour avoir un emplacement et j’étais stupéfaite en voyant que 80% des emplacements étaient inoccupés.

    Tout se perd en France c’est incroyable. Même les brocantes sont en train de disparaître.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.