Devenir blogueur: Tout ce que vous devez savoir sur ce job

S’il y a bien un métier qui fait fantasmer les internautes, c’est bien celui de blogueur. Avec peu de moyens et d’investissements, chacun peut mettre son blog en ligne et espérer en vivre. Nombreux sont les blogueurs qui affichent leur réussite avec de gros revenus à la clé. Très bien, sauf que la réalité est bien différente pour une énorme majorité de petits blogueurs qui ne gagneront jamais un sous. A votre tour, vous avez envie de devenir blogueur? Dans cet article, vous allez tout savoir sur ce job toujours à la mode. C’est parti! 

Bien qu’il existe depuis plus de 25 ans, le métier de blogueur est encore mal connu et n’est pas reconnu à sa juste valeur. Pour beaucoup de personnes, écrire des articles qui sont lus sur internet n’est pas un métier. Moi aussi, à mes débuts on m’a dit de choisir un vrai métier et pas quelque chose dont personne ne parlerai plus dans 6 mois. Après 10 ans passés à bloguer, je rigole encore après tout ce que j’ai pu entendre. Bref, si j’avais écouté tout ça, je n’aurais jamais avancé… Comme quoi tout est possible même si c’est digne du parcours du combattant…

blank

Être blogueur, c’est quoi?

Facile, c’est tenir un blog. Mais encore? Pour faire simple, un blogueur écrit des articles rédigés autrefois dans un journal qui sont lus par d’autres internautes. Un blogueur propose du contenu destiné à être lu et partagé comme je le fais sur Le Club Argent depuis 2017. 

Qui peut bloguer?

Le blogging est évidemment ouvert à toutes et à tous. Chacun peut mettre en ligne son contenu soit pour le plaisir de partager des infos soit pour gagner un peu d’argent ou mieux, pour en vivre.

Avoir un blog, ça coûte combien?

Le blogging ne nécessite que peu d’investissements. Non, il ne faut pas des milliers d’euros pour avoir son blog en ligne même si vous voulez en faire votre métier. Evidemment, ce n’est pas gratuit. Comptez 100€ par an pour l’hébergement, le nom de domaine, le thème, les plugins et autres prestations à condition que vous mettiez les mains dans le cambouis. Maintenant, vous avez toujours la possibilité de faire ça gratuitement notamment avec WordPress mais pour un minimum de crédibilité, vous devez disposez d’un nom de domaine et d’un hébergement qui vous appartient. Donc pour un petit blog, il faut comptez 100€/an mais si vous avez du succès ce sera bien plus et ce n’est pas un souci… 

Un job de rêve qui paye mais la réalité est très souvent différente!

blank

Souvent je lis des témoignages de blogueurs professionnels qui vantent le métier et expliquent qu’on s’en met plein les poches facilement et sans rien faire ou presque. Ne soyez pas dupes! Certes des blogueurs gagnent très très bien leur vie mais ils sont rares. Honnêtement, je dirais que moins d’1% des personnes qui se sont lancées dans l’aventure ont pu vivre de leur blog. Faites des recherches sur le net, vous verrez que c’est la réalité. Et parfois, ces 1% ne gagnent qu’à peine un SMIC après de longs mois d’efforts. 

C’est très chronophage

Si vous désirez devenir blogueur pour vous la couler douce, c’est râté. Ne croyez pas qu’un blogueur pro ne travaille que quelques heures par semaine. C’est faux! Même si sur Le Club Argent, je ne publie que 2 articles par mois, j’ai beaucoup de travail pas forcément visible pour les internautes. Je travaille en moyenne 8 heures/jour pour le blog et j’essaye d’en faire moins le week-end. Bloguer et être indépendant c’est bien mais avoir une vie de famille et des loisirs en plus, c’est mieux.

Être blogueur c’est fun!

Ah, “tu es blogueur comme ceux qu’on voit à la TV? C’est fun comme job ça!” J’ai déjà entendu cette reflexion à maintes reprises. Je réponds que ce métier n’est pas plus fun qu’un autre et qu’il fallait travailler dur pour y arriver. Je ne sais pas ce que les gens imaginent mais c’est surprenant… C’est la même chose pour les Youtubeurs. Mais bon, tout ça me faire rire. 😉

La concurrence est féroce:

S’il y a bien un domaine où la concurrence est rude, c’est bien sur internet. Pour preuve, lorsque vous faites la recherche “Comment gagner de l’argent?” sur Google, vous obtenez plus de 80 millions de résultats. Oui, j’ai bien dit 80 millions de résultats! Vous comprenez pourquoi il faut être motivé et être prêt à se battre pour se faire une place au soleil. Si vous n’êtes pas dans les premiers résultats dans les moteurs de recherche, vous n’aurez aucune visibilité, aucun trafic et vous ne gagnerez rien. Pour être bien positionné, il faut être meilleur que les autres, point barre.

Une remise en cause quotidienne:

Ne pensez pas que lorsqu’on a un blog qui est correctement positionné sur Google et que l’on dispose d’un certain trafic que l’on ne risque rien et qu’on peut se reposer sur ses lauriers. Ce n’est pas compliqué, tous les jours, il faut se remettre en cause car tout va si vite sur le net qu’on peut tout perdre du jour au lendemain. Le Club Argent est en 1ère position pour de nombreux mots-clés et malgré ces très bons résultats, je poursuis mon travail pour améliorer ce qui peut l’être et faire l’écart avec mes concurrents. Pas un jour ne passe sans que je ne cherche à faire mieux

Dans la même idée, il faut rester à l’affût sur tout ce qui touche de près ou de loin au métier de blogueur. Entre autres, il faut suivre l’actualité des moteurs de recherche et la mise à jour des algorythmes, les mises à jour de WordPress et de ses outils, l’évolution en matière de codage…

Une solide formation et être polyvalent est indispensable:

blank

Pour devenir blogueur, il faut être polyvalent, c’est le moins que l’on puisse dire. Comme je viens de le dire ci-dessus, il ne suffit pas d’installer le blog et écrire quelques articles pour que ça marche. Déjà il faut être brillant en orthographe. Si vous faites une faute à chaque mot, suivez des cours de français ou faites autre chose. Comment peut-on être crédible lorsque des articles sont bourrés de fautes d’orthographe? Pour allez plus loin, lisez mon article où j’explique comment être un bon rédacteur web.

Savoir écrire correctement ne suffit pas. Vous devrez maîtriser les CMS, ce sont des outils qui servent à mettre le blog en ligne. Sur Le Club Argent, j’utilise WordPress mais d’autres outils du même genre existent comme DotClear, Drupal, Joomla… Je m’égare un peu! Bref, apprenez ce qu’est WordPress sur des sites fiables comme Wp Marmite et cet outil n’aura plus de secrets pour vous. En quelques semaines/mois, vous serez opérationnel.

Savoir écrire et maîtriser WordPress c’est déjà pas mal mais il y a encore un tas d’autres choses à apprendre comme les langages de programmation. Les codes HTML, CSS, Javascript sont un minimum à connaître pour vous lancer.

On continue avec le référencement appelé SEO (Search Engine Optimization). Pour faire simple, le référencement sert à faire connaître et reconnaître votre blog auprès des internautes et des moteurs de recherche. Je ne vous détaille pas ce qu’est le référencement car d’autres sites sont experts en la matière comme Abondance ou WebRankInfo

On peut travailler de partout:

Pour bloguer, il suffit d’avoir un PC évidemment et une connexion internet. Rien de plus! Avec le blogging, vous pouvez très bien voyager à l’autre bout du monde tout en travaillant. Je ne connais pas d’autres métiers qui offrent une telle liberté.

Il faut toujours plaire à Google:

Qu’on se le dise, 80% du trafic des blogs provient du moteur de recherche Google alors autant lui plaire! Si votre blog est déclassé ou désindéxé, vous perdez très gros et vous ne vous relèverez probablement pas. Sur internet comme partout, il y a des règles qu’il faut respecter. Ceux qui trompent et abusent ne font pas long feu. Travaillez donc proprement en respectant les consignes de Google et tout devrait aller pour le mieux a priori. Je précise “a priori” car parfois les blogs perdent des positions sans que l’on sache pourquoi.

Alors si vous pensez être plus malin que les algorythmes et tricher à tout va, laisser tomber le blogging, je vous le dis sincèrement.

Il faut diversifier ses sources de trafic et de revenus:

Vous connaissez le proverbe qui dit: “On ne met pas tous ses oeufs dans le même panier”?. Dans le blogging, il faut suivre à la lettre ce proverbe. 

Déjà en matière de sources de trafic. La majorité de votre trafic proviendra du moteur de recherche de Google, il ne faut pas vous leurrer. Mais imaginez que vous soyez pénalisé pour telle ou telle raison et que votre trafic soit réduit à néant du jour au lendemain, comment allez-vous faire? Si votre blog ne vous permet plus de vous verser un salaire, vous faîtes quoi?

Ainsi, il est INDISPENSABLE de diversifier ses sources de trafic. Il faut évidemment compter sur Google mais aussi sur le trafic direct, sur les réseaux sociaux, sur les liens référents, sur la newsletter, sur les articles invités… Sans diversifier vos sources trafic, vous prenez de très gros risques!

Il est en de même pour les sources de revenus. Placez la publicité de la régie Google Adsense est très simple mais comment ferez-vous le jour où votre compte sera désactivé? Ne croyez pas que ça n’arrive qu’aux autres. Nombreux sont les blogueurs à avoir eu leur compte fermé sans avertissement préalable.

Là encore, si vous diversifiez et travaillez avec 4-5 régies publicitaires, vous prenez beaucoup moins de risques. C’est juste une question de logique! Sur Le Club Argent, je travaille plus de 10 sites et régies différentes.

La thématique aura un impact direct sur vos revenus:

monetisation
Pensez à la monétisation avant de lancer votre blog!

Là encore, ne croyez pas que les blogs sur le football, la pêche ou la musique rapportent tous autant. Non, bien choisir sa thématique est ultra important. A titre d’info, les thématiques les plus rémunératrices de manière générale sont la finance, le monde bancaire, les assurances, la santé, l’automobile... Comme je l’ai dit dans un article précédent, pour qu’un blog rapporte de l’argent, il faut pouvoir proposer un produit à vendre. Que voulez-vous vendre sur un site de football? Rien ou presque. Sur un site bancaire, vous générez des revenus en proposant des simulations pour crédits. Sur un site automobile, vous enverrez vos lecteurs sur des sites proposant des devis d’assurance, des pièces détachées… Plus que jamais, le choix de la thématique ne se fait pas à la légère. Pour aller plus loin, je vous propose de découvrir les mots-clés qui rapportent le plus sur Google Adsense.

Qu’elles sont loin les années 2000!

Les années 2000, c’était certainement l’âge d’or du blogging. A l’époque, il n’y avait pas autant de concurrence et faire connaître son blog était facile, je dirai même 1000 fois plus facile qu’en 2020. Il suffisait de faire pointer des milliers liens de bonne qualité ou non pour être bien positionné sur Google dans toutes les thématiques ou presque. En quelques mois/années, des blogueurs ont encaissé des sommes colossales avec des salaires à 5 ou 6 chiffres. C’était le bon temps mais malheureusement pour moi, je n’ai débuté le blogging qu’en 2009 et les choses avaient déjà bien changé. Je me souviens d’un blogueur en 2005 qui touchait plus de 130000$ par mois! C’était purement délirant! Je vous poste la photo ci-dessous.

cheque_adsense
Le blogueur qui recevait des chèques de plus de 130.000$

La patience est la reine des vertus

Plus haut je vous ai raconté que tout allait très vite sur internet, je le confirme. Mais pour la notoriété c’est totalement différent. Votre blog ne sera pas connu du jour au lendemain et ne fera pas le plein de visiteurs en un claquement de doigts. Pour attirer du trafic, il faut être connu et surtout reconnu comme un blog de qualité par Google et ceci prend beaucoup de temps. Généralement, il faut compter 18 mois pour qu’un blog atteignent sa vitesse de croisière. N’espérer donc pas gagner votre vie 15 jours seulement après avoir mis en ligne votre blog. Pour devenir blogueur, il faut être armé de patience, ça va sans dire…

Ne pas oublier que l’on paye aussi des charges et impôts:

C’est valable pour le blogging comme pour toute entreprise: à partir du moment où l’on gagne de l’argent, il faut payer des impôts. Selon le statut pour lequel vous opterez, vous retrancherez 25 à 50% de vos gains. Si vous bloguez pour gagner 1€ de l’heure, laissez tomber et cherchez un vrai travail qui vous rapportera au minimum 10€ de l’heure (montant brut du SMIC).

Des milliers de blogs se créent tous les jours

Non, le blogging n’est pas mort contrairement à ce qu’on peut lire ici et là. Devenir blogueur et réussir et toujours possible en 2020 d’ailleurs sachez que des milliers de nouveaux blogs sont mis en ligne tous les jours. De nouvelles niches se créent, d’autres disparaissent et les plus opportunistes parviennent à tirer leur épingle du jeu. 

Conclusion:

Cet article touche à sa fin et je pense avoir fait le tour de ce que vous devez savoir sur ce métier aussi bien passionnant que difficile. N’oubliez pas de vous abonner à la newsletter si ce n’est pas encore fait. Vous recevrez les dernières solutions argent par mail et gratuitement dès leur publication. Enfin, si vous avez aimé cet article, merci de le partager sur Facebook avec vos amis en cliquant sur ce lien. C’est très sympa!

Bon blogging à ceux qui franchiront le pas…

Article précédentLa liste de tous les vendredis 13 jusqu’en 2030
blank
Blogueur depuis la fin des années 2000 puis intervenant régulier et reconnu sur divers sites liés à l'Économie et aux Finances Personnelles, j'ai lancé Le Club Argent en 2017 pour partager avec les internautes mes solutions pour mieux vivre au quotidien. Je m'efforce de promouvoir une analyse et une expertise humanistes, accessibles et à la portée de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.