Louer son logement sur Airbnb, ça rapporte combien?

Louer son bien immobilier sur Airbnb, est-ce finalement si intéressant? Dans cet article, je vais essayer de répondre à cette question que vous vous poser certainement si vous souhaitez compléter vos revenus. Beaucoup de propriétaires font l’éloge d’Airbnb et se vantent d’encaisser des gains conséquents mais la réalité peut être bien différente…

Un petit rappel sur Airbnb:

Je suis quasiment certain que vous connaissez déjà le principe de cette plateforme mais si vous n’avez jamais entendu parler d’Airbnb, sachez tout simplement que c’est une solution qui s’offre aux propriétaires de logements désirant proposer leurs biens à la location en courte durée. Concrètement grâce à Airbnb, vous allez pouvoir proposer votre logement à la location à des milliers de touristes venant du monde entier et encaisser des loyers. Dit comme ça, Airbnb serait une mine d’or à ciel ouvert où tous les propriétaires se gaveraient mais tout n’est pas aussi facile.

logo airbnb
Le logo d’Airbnb

Combien se loue un logement en moyenne?

C’est une question très difficile car le prix de la location est fixé selon des dizaines de critères. Évidemment, un petit appartement sera loué bien moins cher qu’une grande villa, vous vous en doutez. De même, le lieu a son importance car les prix pratiqués sur la Côte-d’Azur sont bien plus élevés que ceux de Bretagne et on comprend pourquoi… Je peux citer aussi les dates de location. Les prix lors de la période estivale et des vacances scolaires sont bien plus élevés qu’en plein hiver ou hors-saison. Tout ça pour vous dire qu’il est difficile d’estimer avec précision le prix moyen d’une location mais selon plusieurs sources et mon expérience en tant qu’hôte, comptez 80 euros pour une nuit. Vous trouvez certainement des biens à 40 euros et d’autres à 120, 150 ou 200 euros mais la moyenne oscille autour des 80 euros.

Avec 80 euros par jour, on s’en met plein les poches?

En théorie, en gagnant 80 euros par jour, on peut espérer des gains annuels proches de 30000 euros et vivre comme un pacha. Je précise “en théorie” car avec Airbnb, il vous est impossible de proposer votre bien à la location toute l’année. En effet, Airbnb oppose des restrictions de durée ainsi dans certains arrondissement parisiens entre autres. Il n’est pas possible de louer son appartement plus de 120 jours par an. Dans d’autres villes européennes, les limites sont encore plus basses avec parfois 90 nuits à Londres et même 60 pour Amsterdam. Avec ces limites, vos gains sont donc plafonnés… Par exemple, à Paris, un appartement loué 80 euros par nuit ne rapportera que 9600 euros avant impôts.

De multiples chargent qui réduisent vos gains!

Toutes les sommes dont je viens de parler ci-dessus sont brutes c’est-à-dire avant impôt car si vous résidez en France, vous devez payer des impôts dès le 1er euro gagné. Tout d’abord, Airbnb vous prélèvera une commission de 3 à 5% sur vos revenus avant de vous reverser l’argent sur votre compte bancaire. Sachez également que vous devez déclarer vos loyers aux impôts lors de votre déclaration de revenus. Ainsi, vous paierez 15,5% d’impôts si vos revenus issus de la location n’excèdent pas 23 000 euros par an. Si vous gagnez plus, vous devrez avoir le statut d’indépendant avec un taux d’imposition supérieur.

Comme vous le comprenez, rien qu’avec les commissions Airbnb et les impôts, vous perdrez déjà 20% de vos gains ce qui n’est pas négligeable… Mais attendez, ce n’est pas tout!

Acheter un appartement pour le louer, ce n’est pas rentable!

Depuis l’apparition d’Airbnb en 2008, de nombreux particuliers espèrent encaisser des sommes colossales en achetant des logements pour les louer ensuite. Je peux vous dire que tous ces propriétaires ont déchanté lorsqu’ils ont vu ce qui leur restait au final. 9 fois sur 10, ces propriétaires contractent un crédit immobilier pour s’acheter le bien en question. En plus de ce crédit, ils payent des intérêts comme tout le monde mais surtout des frais de notaire de plusieurs dizaines de milliers d’euros. Pour un appartement de 150000 euros, comptez 12000 euros de frais de notaires. Rien que ça!

Attendez ce n’est pas tout! Si vous êtes propriétaire, vous aurez la taxe foncière et la taxe d’habitation (qui n’a pas encore disparu) à payer tous les ans et pas une seule fois comme les frais de notaire. Dans une ville moyenne ou importante, vous pourrez payer jusqu’à 3000 euros pour vous acquitter de ces deux taxes soit 250 euros mensuels. Rendez-vous compte?

taxe fonciere habitation
Deux taxes qui coûtent cher!

Je vous casse le moral? Tant pis, je continue. En plus de tout ce que je viens d’évoquer, il faut ajouter les factures d’eau, de gaz, d’électricité, les charges de syndic, les travaux de rénovation de l’immeuble, les travaux de rénovation de l’appartement car vous verrez que les dégradations sont fréquentes et nombreuses.

Vous aurez aussi le mobilier, la vaisselle et le linge de maison à remplacer régulièrement. Si vous employez des personnes pour accueillir les voyageurs et faire le ménage, le coût grimpera encore et au final il ne vous restera que des clopinettes.

Enfin, si vous comptez l’énergie et le temps dépensés pour gérer votre location, vous comprendrez que tout ceci est loin d’être rentable. Pour gagner de si petites sommes, mieux vaut faire d’autres choses qui demandent des investissements moins importants et qui rapportent plus.

Moi aussi, j’avais l’idée de me lancer dans ce business mais lorsque j’ai détaillé toutes les charges et impôts à payer, j’ai compris qu’il y avait bien mieux à faire. Aujourd’hui, j’ai complètement abandonné cette piste et je pense avoir fait le bon choix. De nombreux investisseurs que je connais pensaient gagner gros en achetant un bien pour le louer et finalement quelques mois ou années plus tard, ils l’ont revendu parfois à perte. Dans la location de logements saisonniers ou dans un autre business, il est indispensable de prendre en compte tous les éléments pour ne pas avoir de mauvaises surprises au moment où l’on fait les comptes…

Louer son propre logement, ça l’est!

Si vous avez lu l’article jusqu’ici, vous ne croyez plus en Airbnb, j’en suis certain! Pourtant Airbnb est une très bonne solution pour arrondir ses fins de mois. Louer son propre appartement ou maison où l’on habite le temps de son absence est très intelligent. Pourquoi laisser son logement inoccupé lorsqu’on est parti en week-end, en voyage ou en déplacement alors qu’en accueillant des voyageurs on pourrait gagner des euros? Vous avez raison, il est idiot de laisser son logement vide!

Pourquoi est-ce plus intéressant?

C’est très simple, que vous décidez de louer ou non votre logement personnel c’est-à-dire celui où vous habitez, vous devrez payer toutes les taxes dont j’ai parlé plus haut (taxe foncière, taxe d’habitation, crédit immobilier…) et peu importe l’endroit où vous habitez. En louant votre bien de manière plus ou moins régulière sur Airbnb, vous allez générer des revenus avec lesquels vous solderez vos taxes, travaux de rénovation et autres charges annexes… Ce ne sera que du bonus. Sachez que proposer votre logement sur Airbnb ne vous coûtera pas le moindre centime même si les commissions de 3 à 5 % vous seront prélevées et que vous aurez les impôts sur le revenu à régler. Comme la plupart des propriétaires, en louant de manière plus ou moins régulière, vous pouvez espérer des gains de l’ordre de 2300 euros par an en moyenne.

Conclusion:

Investir 100000 ou 200000 euros pour acheter un bien et le proposer ensuite à la location sur Airbnb, ce n’est vraiment pas ce qu’il y a de mieux en matière de rentabilité car une fois les charges déduites, il ne vous reste quasiment rien.

En revanche, louer son appartement ou sa maison où l’on vit, le temps de son absence est bien plus judicieux. Avec l’argent perçu, vous pourrez notamment payer une partie des taxes et améliorer votre quotidien sans faire d’efforts et surtout sans frais supplémentaires. Mais en aucun cas, vous ne gagnerez suffisamment d’argent avec Airbnb pour arrêter de travailler. Ne rêvez pas!

Maintenant, si vous souhaitez débuter l’aventure sur Airbnb et mettre du beurre dans les épinards, il suffit de vous inscrire gratuitement en suivant ce lien. Dans 15 à 30 minutes, votre bien sera présenté aux voyageurs du monde entier. Mais pour attirer un maximum de voyageurs, il ne faut pas se contenter de publier une annonce et attendre. Ce serait trop facile! J’ai rédigé un article où je vous donne les meilleurs conseils pour avoir plus de réservations. Je vous conseille vivement de lire cet article, vous y apprendrez les combines des pros!

Voilà, cet article touche à sa fin et sans avoir trop entré dans les détails, je pense vous avoir exposé au mieux le pour et le contre de la location sur Airbnb.

Si avez une certaine expérience en tant qu’hôte, n’hésitez pas à nous en parlez pour nous dire si vous êtes d’accord avec mon point de vue…

Louer son logement sur Airbnb, ça rapporte combien?
4.8 (96.11%) 36 votes

3 Commentaires

  1. Avant je louais mon appart à Cagnes-sur-Mer sur Airbnb et je ne déclarais pas tous mes revenus, il faut dire qu’Airbnb nous aidait à tricher avec le fisc.

    Maintenant, toutes les grandes villes exigent qu’on se déclare en mairie pour la “traçabilité”, il n’est donc plus possible de frauder. Airbnb, ça va bientôt mourrir. Le mieux est de louer sur des sites comme Leboncoin où l’on a pas de restrictions de durée et où on peut se faire payer en espèces.

    Bref, je pense aussi que tout ça ne vaut plus le coup aujourd’hui.

  2. Avec toutes les taxes que met en place le gouvernement, ce n’est plus intéressant. Non seulement on se fait taxer à fond et en plus on récupère parfois son bien en mauvais état. Je comprend maintenant pourquoi de nombreux propriétaires de ma région tentent de vendre leurs appartements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.