Le témoignage d’un rédacteur web gagnant jusqu’à 2500 euros par mois

Jules, un rédacteur web dont j’apprécie le travail, m’a proposé de rédiger un article pour nous parler de son métier. Encore peu connu, ce job a de quoi séduire tant il offre des avantages. Je laisse à Jules le soin de vous raconter son histoire…

Alors, tout a commencé lorsque j’étais encore sur les bancs de l’école quand j’avais… ah d’accord, il faut faire court… Donc, j’ai décidé de devenir rédacteur web quand je vivais en Russie. Je n’avais plus d’argent en poche et pour continuer à vivre convenablement, je devais impérativement trouver du travail.

En plus de donner des cours de français à de jeunes élèves, j’ai été embauché dans une agence de communication marketing qui m’a demandé de faire de la traduction de sites web. J’ai immédiatement aimé mon nouveau métier car cela me donnait la chance d’apprendre beaucoup de choses différentes sur des sujets très variés.

À mon retour en France, j’ai mis de côté cette activité (grave erreur). Mais seulement un an après, l’envie d’écrire s’est de nouveau imposée. Je cherchais surtout à avoir un complément de revenus à mon job de conseiller en voyage chez Havas et je suis tombé un peu par hasard sur un article qui conseillait de devenir rédacteur web pour arrondir les fins de mois difficiles.

redacteur
Rédacteur, un job recherché!

Très motivé par la formule, je me suis immédiatement inscrit sur la plate-forme Textbroker. Comme j’étais salarié la journée, je rédigeais le soir et les week-ends. Très rapidement, j’ai compris que je voulais professionnaliser ma nouvelle activité de rédacteur web.

Mes premiers pas

Au début, il faut s’inscrire sur un maximum de plates-formes ou sites de jobbing pour trouver ses premiers clients. Alors, je me suis inscrit sur Textbroker et Fiverr.

Très bien évalué par mes clients, j’ai rapidement enchaîné les articles. J’entends souvent des rédacteurs web critiquant ce type de plate-forme car ils sont trop peu payés, que c’est un peu comme la foire fouille de la culture.

Pour ma part, j’ai largement trouvé mon compte avec les plateformes de rédacteur. Même si j’y travaille un peu moins aujourd’hui, elles m’ont permis d’apprendre les ficelles du métier, d’améliorer mon style et d’avoir les bons réflexes.

Oui, il y avait des jours où je gagnais moins de 40 € pour huit heures de travail mais aujourd’hui grâce à ma persévérance, mon salaire est bien plus intéressant que lorsque j’étais salarié pour l’agence de voyage Havas. Maintenant, je postule auprès de sites web dans les thématiques qui m’intéressent… et ça fonctionne !

Je suis très satisfait par mon travail et je peux dire que j’ai réussi à trouver ma voie !

Comment se passe la journée d’un rédacteur Web ?

Je vous invite à me suivre pendant une journée pour comprendre l’emploi du temps d’un rédacteur web. Dehors, c’est un jour de pluie et nous sommes jeudi. J’adore les jeudis, ils ont souvent plein de surprises à offrir.

Début de journée : 9H25

Beaucoup d’auteurs choisissent d’entamer leur journée très tôt le matin, parfois même avant six heures. Mais pas moi, car j’ai un enfant de trois ans qui se lève à sept heures du matin pour partir à l’école. Et je n’ai que deux bras !

Chaque matin, je vérifie mon carnet de commande pour connaitre les tâches à prioriser.

Du lundi au vendredi soir, j’ai une liste bien précise de travail à faire : article client à livrer, maintenance de mes sites SEO, mais aussi des projets en cours pour mon entreprise. Je suis également en partenariat avec des agences web qui peuvent m’externaliser des tâches à réaliser… Bref, l’emploi du temps est très chargé…

Avant de commencer à rédiger, je dois aussi répondre à mes messages et préparer les commandes fraîchement reçues.

9H40

Il est temps de commencer la rédaction du premier texte. J’accorde entre 45 minutes et 2 heures (tout dépend en fait de la longueur du texte, de la complexité de l’article et de mes connaissances sur le sujet) pour un billet de blog.

Ensuite, j’analyse ma stratégie de contenu en recherchant les articles qui se sont publiés sur les sites concurrents de mes clients afin de prévoir et anticiper les sujets que je vais développer les prochains jours.

À la fin de ma rédaction, je passe le texte au chinois avec un logiciel de correction d’orthographe (Cordial pour ne pas le citer) et je programme les posts sur les médias sociaux (pour les sites dont je dois assurer le community management).

12 H à 13H45

C’est le temps de la pause déjeuner et j’en profite pour travailler sur mes propres sites web. Je fais quelques liens SEO, je rédige un ou deux billets de blog pour mes sites satellites et je réponds encore à quelques messages clients sur mon smartphone.

Je fais également quelques étirements. Le métier de rédacteur web oblige à être assis de longues heures et à force, cela ruine le dos même si j’ai un super siège de bureau. Et si je veux avoir un sommeil de qualité et être en forme au travail, un peu d’effort physique est nécessaire.

14H00

Après un repas léger, je dois réunir toutes mes énergies et retrouver la concentration. Je commence par m’occuper des activités les moins exigeantes et vers 14h30, je reprends mes rédactions.

15H00

C’est l’heure où je retrouve ma concentration maximale et j’en profite pour rédiger sur des sujets complexes ou bien je prends le temps d’écrire des articles invités comme celui dont vous êtes en train de lire…

16H00 à 16H20

Pendant ces 20 petites minutes, je livre mes articles de la journée et je réponds encore une fois à mes messages. Je stoppe mon travail à 16h20 car je dois aller chercher mon garçon à l’école. Après, je prépare le goûter et je joue à des jeux avec le petit. Ces petits moments de détente me permettent d’évacuer toute la pression d’une journée bien remplie et c’est aussi un véritable bonheur !

20H45 à 22H00

La journée est terminée, le petit est couché et je ne rédige pas le soir. J’en profite pour regarder un peu la télévision et naviguer sur le web pour mon plaisir personnel…

Voilà, vous savez tout sur le programme bien huilé du rédacteur web que je suis.

Comment j’ai appris le métier?

Voilà une excellente question : comment devenir un rédacteur web professionnel? Pour dire les choses de manière simple et schématique, il y a comme toujours deux chemins à suivre pour remplir la jauge des compétences : le chemin de l’université ou le chemin de la formation et de l’expérience. En ce qui me concerne, j’ai choisi la seconde voie.

Je n’ai jamais passé de diplôme de rédacteur web pour la bonne raison que lorsque j’ai commencé à me lancer dans cette profession (il y a neuf ans), il n’existait pas de diplôme spécifique.

Pour faire court, j’ai dû donc tout apprendre en me documentant sur internet et en participant à des ateliers d’écriture. J’ai aussi monté un réseau privé de sites internet ce qui m’a permis d’améliorer mon savoir-faire en programmation, en SEO naturel et en rédaction pour le web.

Au fil des années, j’ai mis mes compétences et mon expérience au service des entreprises en rédigeant des articles de blog et en proposant des prestations de référencement naturel.

La profession de rédacteur web est en constante évolution, c’est pourquoi je suis toujours en formation continue. Je participe à des formations de rédacteur et assiste à des séminaires SEO.

Quel est mon avis sur ce job à la mode?

Bien sûr, il s’agit seulement de mon avis personnel. Le métier de rédacteur web est intéressant, enrichissant et évolutif. Mes clients me confient toujours des missions très différentes et il faut apprendre à faire preuve d’une grande inspiration pour créer des contenus accrocheurs et novateurs.

jobbing
Le jobbing, un super plan pour se faire de l’argent!

Être rédacteur web free-lance demande beaucoup d’énergie. Comme pour toute activité sur internet, il faut être au courant de l’actualité et aussi apprendre à gérer sa petite entreprise. Il faut avoir des compétences commerciales, être comptable et assurer le SAV client.

La partie administrative de l’activité n’est pas ce que je préfère, mais c’est indispensable pour le paiement des impôts ou encore pour régler l’URSSAF car je suis auto-entrepreneur. Je vous rassure, rien n’est compliqué.

Quel salaire peut espérer un très bon rédacteur d’articles?

Voilà une question qui revient toujours. En fait, tout dépend essentiellement du niveau d’expérience et du volume de travail.

À mes débuts, je parvenais à gagner péniblement la modeste somme de 500 € par mois. Autant vous dire que dès le 15 du mois, mes finances devenaient  très difficiles. Mais à force de travail et d’obstination, mon carnet clientèle s’est agrandi et j’ai également sélectionné les clients qui me payent convenablement.

Mon chiffre d’affaires fluctue selon les mois et je gagne actuellement entre 1700 et 2500 € mensuellement. Mais surtout, je travaille beaucoup moins que lorsque j’ai commencé…

Quelques conseils pour devenir un écrivain du web

Écrivez le plus possible et le plus souvent possible. Pour entretenir la forme comme un athlète qui s’entraîne chaque jour, il faut écrire et encore écrire. Puis accumuler les notes, les retravailler, les coordonner pour faire émerger une méthode.

Vous êtes témoin d’un incident, d’un événement quelque chose qui attise votre curiosité, profitez-en pour décrire la scène, même succinctement. Si vous assistez à un spectacle, résumez en quelques mots ce qui vous a intéressé, avec la même chose pour un film ou un livre que vous avez apprécié. La régularité et la persévérance vous permettront d’écrire avec de plus en plus d’aisance.

Vous pouvez également participer à des ateliers d’écriture, cela vous permettra de vous améliorer, de vous diversifier et d’avoir l’opinion impartiale de gens partageant la même passion.

Comment faire pour écrire un article de 2000 mots?

Quand on décide de devenir rédacteur Web, il est indispensable d’apprendre à vaincre le syndrome de la page blanche.

Un client peut parfaitement vous demander d’écrire un article de quatre pages (2000 mots) sur le microphone statique à ruban…

Tout le monde sera d’accord pour avouer que l’exercice est assez délicat. Pourtant, si vous voulez être payé, il va falloir faire le travail. Mais pas de panique et surtout dites-vous  que vous êtes toujours capable si vous avez vraiment envie de rédiger des millions de pages. Quel que soit la demande du client, vous devez écrire la longueur nécessaire pour remplir votre mission. 500, 1000, 5000, 10 000 mots? Laissez votre inspiration s’exprimer et vos mains galoper sur le clavier.

En tant que rédacteur pour le web, rassurez-vous en vous disant qu’il est possible de rédiger des milliers et des milliers de mots pour un sujet en appliquant des techniques d’écriture que vous apprendrez en formation ou en suivant des ateliers d’écriture.

Faire des recherches sur un sujet que vous n’aimez pas

Je suis très souvent tombé sur des sujets qui ne me correspondent pas. En fait, il s’agit plus de thématiques qui ne m’inspirent pas ou encore de sujets pour lesquels je manque de connaissances. Dans ce cas de figure, je dois faire des recherches pour que je puisse traiter le sujet dans les meilleurs délais.

recherche_google
Google est l’ami des rédacteurs web!

Si je me sens incapable de rédiger un article tout en restant rentable, je passe alors le relais à un autre rédacteur web. Cela me permet d’éviter d’être frustré et de perdre du temps sur un travail dont mes connaissances sont trop limites. Décliner une offre, c’est toujours difficile, mais c’est parfois bon pour le moral!

Avoir une organisation rigoureuse

Le respect de votre emploi du temps et l’organisation sont les clés de voûte pour votre réussite.

organisation_redacteur_web
Une très bonne organisation est indispensable pour l’écrivain du web!

Vous devez impérativement avoir votre propre système d’organisation pour ne pas vous noyer dans le travail. C’est une démarche essentielle pour la satisfaction de vos clients, mais aussi pour évoluer dans un climat de quiétude!

Il existe des logiciels pour la gestion de votre temps de travail. Vous devez apprendre à trouver ceux qui vous conviennent. Je vous conseille au minimum un logiciel de correction, un logiciel de gestion pour les réseaux sociaux et l’accès à une vraie bibliothèque d’images.

Si vous aimez écrire, si vous aimez être autonome, si vous êtes courageux au travail et si vous aimez lire, je suis certain que vous allez trouver votre bonheur dans le métier de rédacteur web. En ce qui me concerne, je compte continuer ce métier passionnant durant de longues années!

A vous de parler de votre expérience

Si vous aussi, vous exercez ce job passionnant, je vous invite à poster un commentaire juste en dessous de l’article pour tout nous raconter. Merci pour votre participation!

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.