Job étudiant: Voici comment en trouver un rapidement

Nous sommes en plein été et je parle déjà de la rentrée! Certains ne vont guère apprécier mais rassurez-vous, cet article sera très utile pour les étudiants. En effet, je vais vous proposer toutes les meilleures astuces pour trouver un job étudiant sans galérer. C’est promis, à la fin de cet article vous saurez comment faire pour dénicher un emploi. 😉

Plus d’un étudiant sur deux est dans l’obligation de travailler tout en conciliant les études. C’est vrai que ce n’est pas l’idéal pour réussir son cursus universitaire mais c’est comme ça diront certains… Entre le loyer, les frais scolaires, la nourriture et les sorties, il faut un sacré budget pour s’en sortir et nous sommes tous passés par là. Assez de blabla, je vous donne les clés pour trouver un emploi étudiant facilement. 😉

Où et comment décrocher un emploi étudiant?

job-etudiant
Trouver un job étudiant, c’est pas si compliqué!

1. Au Pôle-Emploi:

Logique, quand on cherche un emploi, on fonce au Pôle-Emploi. Il y a encore quelques années Pôle-Emploi était la référence mais aujourd’hui d’autres solutions bien plus efficaces existent. D’ailleurs les employeurs ne font plus systématiquement appel au Pôle-Emploi. En tout cas, ça ne vous coûtera rien de vous y inscrire. Qui ne tente rien n’a rien!

2. Sur Leboncoin:

Oui, Leboncoin est devenu le site n°1 de petites annonces « Emploi ». Les employeurs n’hésitent plus à poster leur offres d’emploi sur ce site. Jetez y un oeil, vous serez surpris par le nombre d’offres d’emploi présentes! N’oubliez pas que sur Leboncoin, vous pouvez poster des annonces « Demande ». Rien ne vous empêche de publier une annonce où vous expliquez le type d’emploi que vous cherchez. En plus c’est 100% gratuit. Mais sur Leboncoin, soyez prudents car il y a de nombreuses arnaques en matière d’emploi! 😉

3. A l’université:

Si vous êtes inscrit à l’université, je suis certain qu’il y a un espace dédié aux petites annonces. Regardez attentivement car il pourrait y avoir des offres d’emploi. C’est ainsi que j’ai pu décroché mon 1er poste dans les années 2000! Et oui, ce n’est pas hier. 😉

4. Demandez à votre entourage:

Vous cherchez un emploi étudiant? Je vous conseille d’en parler autour de vous. Peut-être que vos relations pourront vous aider? Et en plus si votre candidature peut être appuyée par un proche, vous avez de grandes chances de décrocher un job. Je ne vous apprends rien mais le « coup de piston » marche toujours.

5. Envoyez des candidatures spontanées:

Pourquoi n’envoyez-vous pas votre candidature spontanée? Je vous suggére de faire un CV et une lettre de motivation de qualité et de l’envoyer aux employeurs correspondant à l’emploi que vous visez. Cette démarche volontaire est particulièrement appréciée.

6. Lisez les annonces locales:

En matière de petites annonces, il n’y a pas que Leboncoin! Je vous conseille de lire la presse locale où sont régulièrement publiées des offres d’emploi. Pourquoi je recommande la presse locale? Tout simplement pour dénicher un job sur votre secteur géographique.

7. Présentez-vous directement:

Les employeurs apprécient également les candidats audacieux. L’idéal est de vous présenter directement dans l’entreprise et d’y laisser un CV. Attention, car ceci fonctionne surtout pour les emplois liés à l’hôtellerie, à la restauration et à la vente. Vous voulez être barman? Présentez-vous dans un maximum d’établissements et je parie que vous aurez un emploi en quelques jours. 😉

8. Regardez sur les réseaux sociaux:

Je ne vous apprends rien mais les réseaux sociaux ont un énorme succès. D’ailleurs vous vous y connectez plusieurs fois par jour! Pensez à suivre les marques et grandes entreprises qui n’hésitent plus à publier des offres d’emploi directement sur leur page Facebook. C’est bien plus rapide et efficace pour tout le monde. Sur les réseaux sociaux regorgent aussi un grand nombre arnaques, il ne faut pas le cacher. Les fausses offres d’emplois en matière de mise sous pli à domicile se comptent en nombre. Prudence…

9. Rapprochez-vous de votre mairie:

Les mairies sont des employeurs comme les autres. Parfois les mairies recherchent quelqu’un pour tenir la médiathèque par exemple. Allez-y et demandez si des postes sont à pourvoir. Cette piste est peu exploitée et les étudiants ne pensent que rarement à solliciter leur mairie.

10. Participez à des sessions de job-dating:

Le job-dating, vous voyez ce que c’est? Le job-dating est une rencontre entre les employeurs et les candidats. Pour recruter en masse, les employeurs organisent des séances de job-dating. En quelques minutes vous allez devoir convaincre l’employeur que vous êtes la personne qu’il recherche. Les sessions de job-dating sont très fréquentes et il y en a probablement près de chez vous si vous êtes dans une ville importante.

11. Inscrivez-vous dans les agences intérim:

Les agences intérimaires comme Adecco, Randstad, Synergie, Manpower ou encore Indeed sont également une piste à exploiter. Inscrivez-vous au plus vite. Vous aurez besoin d’un CV à jour et d’une lettre de motivation. Je ne vous garantis pas que ces agences vous appelleront mais encore une fois, ça ne coûte rien d’essayer. 😉

12. Regardez sur les sites spécialisés:

Lorsque je parle de sites spécialisés, entendez par là « sites pour étudiants ». Le site Letudiant.fr n’est pas uniquement un site de petites annonces, il est complet et s’il vous aidera tout au long de votre cursus universitaire pour telle ou telle raison, il regorge d’offres d’emploi, de jobs et de stages. Je viens de le consulter et j’ai été étonné en découvrant que plus de 28000 offres étaient en ligne. A vous de choisir ce qui vous intéresse.

D’autres sites sont spécialisés pour les recherches de ce type d’emploi. Par exemple, Jobetudiant.net propose un tas de petits boulots comme baby-sitter, télémarketeur, animateur, serveur… Il y a beaucoup moins d’annonces que sur Letudiant.fr c’est vrai mais les propositions semblent pertinentes.

Allez aussi sur StudentJob.fr un site similaire où vous pourrez trouver un travail à temps partiel, à l’étranger ou un stage.

Regardez aussi du côté de Jobaviz.fr, le site des Crous où sont déposées quotidiennement des offres emplois.

Enfin s’offre à vous la solution Jobs-Ete.com où en plus de trouver des offres d’emploi, vous apprendrez à rédiger un CV, une lettre de motivation, à orienter vos recherches pour être efficace. Attention car comme vous l’avez compris, ce site propose principalement des offres pour des emplois saisonniers.

13. Sollicitez vos anciens employeurs:

Vous avez certainement déjà travaillé l’été comme le font des milliers de jeunes. Pourquoi ne recontactez-vous pas vos anciens employeurs pour leur demander s’ils embauchent? S’ils ont un bon souvenir de votre passage, ils vous accueilleront avec plaisir. 😉

14. Travaillez sur internet:

Savez-vous qu’il est possible de travailler grâce à internet sans avoir forcément un patron? Sur le site Fiverr.com, vous pouvez vendre des prestations. Vous savez écrire des articles, traduire, dessiner, faire des vidéos ou des animations, de la musique, programmer et tout un tas d’autres choses? Je vous conseille de vous inscrire sur le site Fiverr.com où vous pourrez proposer vos prestations à des milliers clients qui vous rémunéreront pour votre travail. Ce site de jobbing est la référence et vous n’aurez aucun mal à gagner de l’argent si vous êtes sérieux. En plus, l’inscription est 100% gratuite.

Il existe un autre site français très similaire. Ce site est 5euros.com. Il fonctionne de la même façon. Vous décrivez ce que vous savez faire et attendez les commandes. Une fois que vous avez terminé le travail, vous êtes rémunéré. Facile! Et ici aussi l’inscription est 100% gratuite. Si vous voulez travaillez de chez vous, ces deux sites sont parfaits.

15. D’autres pistes:

Puisque ci-dessus je viens d’évoquer le travail sur internet, sachez qu’il existe des choses encore plus simples. En effet, des sites vous proposent de faire de petites missions contre une rémunération, ce sont des sites rémunérateurs. Ces petites missions sont extrêmement simples et tout le monde peut participer. Depuis des années, je teste tous ces sites et j’en ai retenu une quinzaine entièrement fiables comme Loonea, Moolineo, Swagbucks entre autres. Bien entendu tous les sites que je vous présente sont gratuits et nous n’aurez rien à payer.

Et pour terminer, je voulais vous dire un mot sur les sondages rémunérés. A l’image des sites rémunérateurs, les sites d’enquêtes sur internet vous payent pour avoir vos avis sur tous les sujets. Bien souvent ces sondages vous rapportent 1 à 2 euros et si vous en faites beaucoup (plusieurs heures par jour) vous pouvez voir vos gains franchir les 200 euros par mois. Pour essayer les sondages rémunérés, rendez-vous sur Yougov, Mon Opinion Compte, Greenpanthera ou Toluna.

Quel salaire espérer pour un job étudiant?

N’espérer pas gagner des fortunes avec un job étudiant. Généralement et même dans 80% des cas, le salaire que vous toucherez sera le SMIC soit 10,57€ brut de l’heure au 1er janvier 2022 (environ 1269€ nets par mois à temps plein). Pour certains emplois comme dans l’hôtellerie, vous toucherez des commissions, des pourboires qui boosteront vos revenus.

Partagez cet article sur Facebook!

Vous vous en doutez, cet article m’a demandé beaucoup de temps et si vous voulez me donner un coup de pouce, vous pouvez le partager sur Facebook en cliquant sur ce lien de partage ou en parler autour de vous, ça me ferait vraiment plaisir. 😉

D’autres conseils en vidéo:

Article précédentBourse: Le TOP des conseils pour gagner de l’argent
Article suivantLe TOP pour gagner de l’argent pendant les fêtes de fin d’année
blank
Blogueur depuis la fin des années 2000 puis intervenant régulier et reconnu sur divers sites liés à l'Économie et aux Finances Personnelles, j'ai lancé Le Club Argent en 2017 pour partager avec les internautes mes solutions pour mieux vivre au quotidien. Je m'efforce de promouvoir une analyse et une expertise humanistes, accessibles et à la portée de tous.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, je suis Emilie de Douai. Je n’ai eu aucun mal à trouver un job étudiant pour cet été, bien au contraire. J’ai passé 4 entretiens et j’ai été prise partout.

    Début juillet, je commence à travailler à LIDL pour les vacances et les recruteurs m’ont dit que s’ils étaient satisfaits, ils me garderaient à mi-temps après la rentrée scolaire.

    Franchement, du travail il y en a. Il suffit de faire l’effort de chercher un peu. C’est clair que ça tombera pas du ciel.

    Je peux vous dire qu’avec mes bourses et mon travail d’été que mon année scolaire sera plus agréable financièrement.

    Bon courage à ceux qui travailleront cet été!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.