Webportage: Lancez facilement votre activité avec le portage salarial

On pense souvent que la micro-entreprise est le moyen le plus simple pour lancer son activité. Or il y a d’autres solutions pour créer et développer son projet quand on est entrepreneur indépendant. Depuis plusieurs années, le portage salarial séduit de plus en plus de personnes qui souhaitent être protégées par un statut de salarié, sans les contraintes administratives et comptables. C’est ce que propose Webportage (société Nodalys), une société de portage salarial 100% en ligne.

Présentation de Webportage:

Webportage (Nodalys SAS) est une société française, implantée dans le Vaucluse depuis 15 ans. Pionnière du portage salarial, elle fait partie des leaders de son secteur. Surtout spécialisée dans les métiers du digital et de la prestation intellectuelle, Webportage compte plus de 22000 adhérents et la Fédération des Entreprises de Portage Salarial (FEPS) la recommande.

Son offre s’adresse aux indépendants qui souhaitent lancer leur activité sans avoir à créer de société ou de structure juridique, rapidement sous 24H, en s’inscrivant simplement en ligne.

Webportage met en avant son sérieux et la proximité avec ses adhérents, voyons son fonctionnement en détail.

Le portage salarial c’est quoi ?

portage_salarial
Le fonctionnement du partage salarial. C’est simple!

Le portage salarial est un statut intermédiaire, entre l’entreprenariat et le salariat qui permet à un travailleur indépendant de créer et développer une activité professionnelle tout en étant couvert comme un salarié classique.

C’est une relation tripartite entre le consultant, une société cliente et la société de portage.

Le consultant: appelé salarié “porté”, il définit son offre de service, ses tarifs, ses conditions de travail et réalise sa prestation. Le “porté” signe un contrat de travail avec la société de portage et en contrepartie des ses missions, il perçoit un salaire, une fiche de paie et bénéficie d’une couverture sociale.

La société cliente: elle négocie avec le consultant les conditions de réalisation, le prix d’une prestation et conclut un contrat avec la société portage. Elle réglera la mission directement à Webportage, par chèque ou virement (sauf si vous avez souscrit une option pour les paiements en CB/Paypal).

La société de portage: Elle gère la facturation des clients et le recouvrement des prestations du consultant, puis effectue le versement de son salaire et les déclarations sociales.

Il est vrai que le portage salarial est encore mal connu de la plupart des entreprises, mais depuis la loi de modernisation de 2008, le portage salarial est introduit dans le Code du Travail et une convention collective existe depuis 2017. De quoi donner un cadre légal aux différents intervenants de cette nouvelle forme d’emploi.

Les avantages du contrat de travail pour le “porté”:

Détenir un contrat de travail, c’est l’avantage principal du portage, car si vous avez choisi de vous déclarer en portage salarial, c’est essentiellement pour obtenir des droits sociaux comme un salarié lambda et être en sécurité.

Votre contrat de travail comporte toutes les clauses et obligations qui vous lient à la société de portage ainsi que vos droits : congés payés, frais professionnels, mutuelle, comité d’entreprise, etc.

En contrepartie de vos prestations et en fonction de votre chiffre d’affaire, la société de portage vous édite une fiche de paie chaque mois. Sur celle-ci apparaîtront les cotisations salariales et patronales qui vous couvriront au titre de l’assurance maladie, la retraite, le chômage, etc.

Il s’agit de l’atout majeur du portage, car aucun statut d’entreprise n’octroie des droits au chômage en cas de cessation d’activité.

Le portage salarial pour qui ?

Le portage salarial convient à beaucoup de monde : étudiants, cadres, retraités et aussi salariés qui veulent :

  • Se reconvertir ou retravailller
  • Lancer une activité en parallèle de leur activité principale
  • Obtenir un revenu complémentaire ou saisir une opportunité
  • Tester une idée, un service ou un projet

Il s’agit en fait d’une solution idéale pour démarrer une activité sans être obligé de créer une société.

L’indépendance est le principe du portage salarial, puisqu’il s’agit de développer une expertise au service d’une clientèle, de ce fait il y a des fondamentaux à avoir pour devenir “salarié porté” :

  • Savoir démarcher, prospecter et négocier les modalités de ses interventions (tarifs et prestations) car la société de courtage n’intervient pas à ce niveau.
  • Détenir une expertise dans un domaine précis, de niveau III (Bac +2) ou avoir une expérience significative dans son secteur.

Quelles activités en portage salarial ?

freelance_informatique
Le portage est particulièrement adapté aux métiers de l’informatique et du web

En 2018, la branche du portage compte 86000 salariés portés pour un chiffre d’affaire de 1,32 milliards d’euros. On retrouve surtout en portage les métiers du conseil (freelance), les métiers de l’IT et de l’informatique, les professions artistiques et tout ce qui touche à l’enseignement.

Une multitude de métiers sont possibles en portage salarial :

  • Webmaster, développeurs web, informaticiens
  • Chef de projet, formateurs
  • Graphistes, infographistes
  • Rédacteurs, traducteurs
  • Consultants, freelances
  • Formateurs et coachs…

Autant de professions qui voient un intérêt particulier à se concentrer sur leurs activités plutôt que perdre du temps aux formalités administratives.

Les activités incompatibles avec le portage:

Néanmoins, il faut noter quelques contraintes d’accès au portage salarial, car tous les métiers ne peuvent pas s’y inscrire, d’une part à cause de la réglementation et d’autre part si la société de courtage exclut certaines activités.

Les exclusions sont les métiers visés par l’art.7231-1 du code du travail : Les services à la personne (garde d’enfants, assistance aux personnes âgées ou handicapées, les services à domicile relatifs aux tâches ménagères). De la même façon, toutes les professions réglementées dépendantes d’un ordre : avocats, experts-comptables, notaires, médecins, etc.

Webportage applique la réglementation et précise dans ses conditions de service les activités qu’elle refuse en portage :

  • Agents immobiliers
  • Architectes
  • Avocats
  • Comptables
  • Infirmiers
  • Intermittents du spectacle
  • Activités de négoce (achat/vente)
  • Artisans
  • Médecins
  • Notaires
  • Professionnels du bâtiment

Les services de Webportage (Nodalys SAS):

Sur la plateforme Webportage, vous aurez accès à tout un tas d’informations avant de vous engager dans le portage salarial. Ce qui les distingue, c’est la facilité à les joindre par e-mail ou par téléphone, chose assez rare pour une plateforme 100% en ligne.

Le site se veut être une plateforme complète qui donne accès à des outils très utiles, vous y trouverez :

  • Un guide complet sur le fonctionnement du portage
  • Un blog avec des articles abordant toutes les problématiques de votre activité en portage
  • Un simulateur de salaire qui vous permet de calculer le montant de votre fiche de paie, charges et éventuels frais professionnels inclus, en fonction du chiffre d’affaire produit
  • L’interface d’inscription en ligne
  • Un espace adhérent afin de gérer votre facturation, vos devis, les frais et un accès aux bulletins de paie et documents légaux

Les 2 formules de Webportage:

offres_webportage
Les 2 formules proposées par Webportage

Leur offre est très simple puisque vous avez le choix entre 2 formules différenciées par le % de frais de gestion prélevés.

Celui-ci varie selon les sociétés de portage salarial, soit entre 5 à 10 % du chiffre d’affaire cumulé du consultant. Ces frais couvrent les services de gestion, l’accompagnement et l’assurance RCP (responsabilité civile professionnelle).

Chez Webportage, vous choisissez soit :

Une offre à 5%: cette offre comprend l’ensemble des services obligatoires d’une société de portage: gestion administrative et comptable, émission des salaires, l’assurance RCP, une prévoyance et une mutuelle, le versement des charges, l’accès à un espace en ligne, un compte commun pour les projets participatifs. Dans cette offre, on prend en compte les frais de fonctionnement de votre activité, et vous avez la possibilité de choisir vos options de salaire et avez accès à des services gratuits : un annuaire de prestataires (quelprestataire.fr), des documents utiles…

Une offre à 8%: cette offre complète l’offre à 5% en vous permettant de personnaliser vos devis et factures avec votre nom commercial et logo, ainsi qu’un numéro de déclaration d’activité pour les métiers de formateurs. De plus, les frais de déplacement, restauration et hébergement ponctuel sont pris en charge.

Des options supplémentaires:

  • Paiement CB ou Paypal pour vos clients. Le coût est de 2% par transaction
  • Un compte bancaire dédié à votre activité : 5€ TTC/mois

Webportage : comment s’inscrire ?

L’inscription s’effectue en 4 étapes:

offres_webportage
Les 2 formules proposées par Webportage

Vous remplissez un 1er formulaire avec votre nom, prénom, e-mail, téléphone et le choix de l’offre : 5% ou 8%. Vous renseignez les informations précises de vos coordonnées et votre état civil. Vous scannez et téléchargez les pièces justificatives : pièce d’identité, carte vitale et justificatif de domicile. Enfin, vous validez et signez électroniquement la convention d’adhésion.

La convention d’adhésion est le contrat commercial signé qui fixe les principaux éléments de votre relation avec Webportage. Cette étape est gratuite, elle peut être réalisée même avant d’avoir trouvé votre 1er client. Dès la convention validée, vous pouvez démarcher et prospecter en ayant un statut “officiel” de travailleur indépendant. Votre contrat de travail sera mis en place lorsque vous déclarez une 1ère mission dans votre espace adhérent.

Le salaire avec webportage:

En fonction du Chiffre d’affaire cumulé sur le mois, Webportage calculera votre salaire et vous le versera par virement entre le 1er et le 5 du mois suivant. La fiche de paie sera alors disponible dans votre espace adhérent.

Pour déclencher l’émission d’un salaire, un seuil minimum de 420 € HT est requis, en dessous, il sera reporté au mois suivant. Quant aux frais professionnels, ils sont déduits du chiffre, lors du calcul de la paie, afin de ne pas imputer de charges sociales.

Webportage met à disposition un outil de simulation de paie et donne accès à des options de paramétrage sur l’Espace Adhérent. Par exemple, vous pouvez fixer un seuil minimum différent pour recevoir votre salaire uniquement si votre solde atteint 900 euros, ou encore demander un acompte, ou ne pas recevoir de salaire.

Par ailleurs, afin d’être en conformité avec la convention collective et compenser une période calme de votre activité, une cagnotte est mise en place. Elle consiste à mettre de côté chaque mois 10% du salaire de base de la dernière paie obtenue chez Webportage. Cette somme cumulée reste votre propriété et vous restez libre de l’utiliser pour répondre à vos besoins de revenus.

Les avantages de Webportage:

avantages
Les principaux avantages

Webportage mise sur la simplicité, la transparence et la liberté de fonctionnement. Cela se ressent sur leur offre qui contient un large panel d’avantages. Cette liste n’est pas exhaustive, mais voici ce que nous avons noté :

Sur le statut et le contrat de travail :

Un statut de salarié en CDI “intermittent” avec

  • La possibilité de ne pas avoir d’activité professionnelle, donc s’il n’y a pas de prestations, il n’y a pas de salaire. Par défaut votre contrat sera établi sur le statut ETAM (agent de maîtrise) mais vous pouvez demander un statut cadre. Une retraite complémentaire cotisée aux caisses ARRCO et AGIRC
  • Un droit au chômage en fonction des heures/salaires cumulés
  • Une garantie financière des salaires (AGS) souscrite auprès d’un organisme agréé
  • Des congés payés versés mensuellement selon le droit à congé acquis
  • Une mutuelle obligatoire négociée chez Swisslife à 26,69 € et un contrat de prévoyance
  • Un accès au dispositif d’aide au logement (Action logement 1%).
  • Des droits d’accès à la formation continue avec le CPF
  • La prise en charge des frais professionnels : sur justificatifs, plusieurs types de frais de fonctionnement (achat de matériel, fournitures, téléphone…) et frais de déplacement (frais kilométriques, transport, hôtels, repas) peuvent être déclarés
  • Aucune clause d’exclusivité avec Webportage, vous êtes libres de travailler pour le compte d’une autre société

Concernant la gestion et la facturation :

  • Tarification et montant des factures libres: Webportage n’oblige pas à facturer un seuil minimum vos prestations
  • La possibilité de facturer des clients en France et à l’étranger
  • Aucun plafond maximum de chiffre d’affaire contrairement au statut de micro-entrepreneur
  • Les missions sont encadrées par un “contrat de prestation” qui vous protège
  • Vous restez propriétaire de votre portefeuille client
  • Vous bénéficiez d’une assurance RC Pro
  • La transparence des coûts et une commission abordable
  • La fiabilité des versements
  • Aucune contrainte de gestion des cotisations

Sur la plateforme Webportage et le service client :

  • Une équipe disponible et réactive par téléphone ou e-mail
  • Un tableau de bord efficace, une plateforme moderne, avec un accès 24h/24
  • Des outils qui simplifient l’administratif et qui évoluent régulièrement
    Un programme de parrainage attractif pour augmenter ses revenus: En devenant webporté, vous allez pouvoir parrainer votre entourage et gagner des revenus supplémentaires. Webportage propose une commission très intéressante de 10% sur le chiffre d’affaire encaissé de chaque filleul. L’ensemble des parrainages est cumulable sans aucune limite de montant ni de temps! Le lien de parrainage est disponible dans l’espace adhérent.
  • Il y a également un “super parrainage”, un peu plus confidentiel, accessible aux personnes qui ont une grande communauté sur internet et qui sont dans la thématique de l’entrepreneuriat

Les inconvénients de Webportage:

inconvenients
Les principaux inconvénients

Après avoir testé toutes les fonctionnalités du site Webportage, nous avons scruté les avis des utilisateurs de webportage tant nous avons eu des difficultés à trouver des points faibles. Finalement, cette société bénéficie d’une bonne réputation et peu de personnes se plaignent de leurs services.

Néanmoins, voici les inconvénients que nous avons repéré:

  • Le manque d’ergonomie de l’API de facturation: l’API permet à vos clients de régler leur facture par CB directement en ligne sur votre site. Celle ci est un peu complexe car elle oblige vos clients à effectuer 2 manipulations d’inscription : sur l’API et sur webportage. Cet aspect peut effectivement troubler votre client, pour qui votre activité en portage doit être expliquée.
  • L’absence d’échanges avec les autres portés: A priori, l’espace réservé aux webportés dispose d’un forum, mais peu d’interactions se font, d’ailleurs Webportage n’en parle pas sur son site.
  • Une visite médicale (100€) est à la charge du salarié porté, chaque année, et ce même si vous êtes en bonne santé.
  • Les charges sont importantes! Lorsqu’on calcule en détail la rémunération que l’on peut espérer avec le simulateur, on s’aperçoit que 50% du chiffre d’affaire est impacté par les cotisations et la commission de portage. Chagrinés par la question, nous avons contacté Webportage et demandé un éclairage sur ce montant de charges élevé. Il s’avère qu’en portage salarial, le porté est en autofinancement, il doit donc s’acquitter à la fois des charges salariales + des charges patronales.

Ce cumul oppose souvent le portage à la micro-entreprise pour laquelle on a 25% de charges. Cependant, il nous faudrait effectuer un comparatif plus poussé entre ces 2 statuts pour prendre en compte les dépenses réelles de la micro-entreprise : ouvrir un compte bancaire dédié, l’assurance responsabilité civile pro, la cotisation foncière des entreprises, la mutuelle et la prévoyance ainsi que la retraite complémentaire, l’impossibilité de comptabiliser ses frais professionnels, etc…

Pour quitter la société Webportage, vous avez 3 solutions : rompre votre période d’essai (6 mois), démissionner ou demander une rupture conventionnelle. Cette dernière possibilité engage des indemnités de départ légales qui seront obligatoirement financés par vous. Ces éléments doivent être considérés, notamment si vous avez le souhait d’être indemnisé par Pôle Emploi.

Mon avis:

Webportage (et le portage salarial de manière générale) est une bonne alternative à la création d’entreprise et un tremplin pour se lancer. Ce système permet de démarrer une activité d’indépendant, tester un concept ou une idée, tout en gardant une autonomie de travail, sans se battre avec l’Urssaf, les taxes, etc.

On note positivement la simplicité et l’ergonomie de la plateforme, Webportage a consacré beaucoup d’efforts pour informer correctement les personnes intéressées par le portage salarial avec un contenu explicatif très clair, mais aussi pour les webportés qui ont accès à toutes les informations utiles sur les aspects juridiques et réglementaires.

Nous saluons la facilité pour les joindre et le coté très professionnel, le téléphone a décroché en 1 minute et notre interlocutrice a répondu à toutes nos questions avec le sourire. Elle s’est proposée de nous adresser un guide détaillé par e-mail, que nous avons reçu quasi instantanément!

Certes perdre 50% de son chiffre en portage fait mal aux entrepreneurs, mais voyons cela comme un investissement et comme une très bonne solution pour commencer!

Comment s’inscrire?

Si vous désirez lancer dès maintenant votre activité en toute simplicité, rendez-vous sur le site de Webportage. Dans quelques minutes, tout sera bouclé et vous aurez le statut de salarié.

Pour terminer, si vous avez apprécié cet article de présentation, merci de partager sur Facebook en cliquant sur ce lien. Vos amis ou proches pourraient être intéressés à leur tour pour ce statut!

Le portage salarial en vidéo:

1 COMMENTAIRE

  1. Salut Julien, excellent article comme d’habitude. Je connais le portage salarial et pour cause, j’étais blogueur ces dernières années. Mais j’ai décidé de changer de job. Il faut dire que le blogging n’est plus ce qu’il était mais là n’est pas la question. J’étais chez Webportage de 2010 à 2016 et j’en garde un bon souvenir. Aucun pépin à signaler en 6 ans, il faut le signaler et c’est la raison pour laquelle je rédige ce long commentaire. Comme tu le dis, les frais et taxes coûtent cher mais c’est le prix à payer pour avoir ce statut qui offre des droits au chômage, une certaine sécurité de salarié… Alors, je dis oui, c’est très bien pour commencer et même pour la suite surtout si on ne veut pas se prendre la tête avec une vraie entreprise et sa gestion.

    Amicalement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.